Toute la culture sénégalaise, l'expression des jeunes sénégalais, le sénégal vue en profondeur.


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Thym

Aller en bas 
AuteurMessage
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 56
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Le Thym   Mar 25 Déc 2007 - 15:33

Thym Vrai
Thymus vulgaris L.

Dans toute la région méditerranéenne, d'où il pénètre plus ou moins dans les massifs montagneux avoisinants, le thym, que les Provençaux appellent farigoule, couvre de très grandes étendues. De la garrigue pauvre et sèche, il envahit les terres délaissées vouées au pâturage extensif, qu'il finit parfois par recouvrir presque d'un manteau gris où s'installeront après lui, si le troupeau s'en va, les genévriers ou les genêts, puis, un jour, les chênes. C'est dire que, dans le Midi, il suffit de faire une petite promenade, panier au bras, pour rapporter au logis une provision suffisante pour l'hiver. Les Méridionaux, d'ailleurs, n'en font guère de réserves ; ils cueillent selon les besoins cette herbe qui a, dans leur cuisine, une place aussi importante que l'ail. Pour l'usage médicinal, il importe cependant de récolter le thym au moment où il est particulièrement riche en principes actifs, c'est à dire à la floraison, en avril-mai.

Le thym est un petit sous-arbrisseau grisâtre, immédiatement reconnaissable à son parfum, à ses très petites feuilles roulées sur les bords et cotonneuses en dessous, à ses petites fleurs roses.



Propriétés Médicinales

Son usage en stimulant est conseillé aux affaiblis, aux convalescents, aux surmenés, et comme antiseptique, antispasmodique, expectorant, dans la bronchite, la toux, les rhumes, la grippe dont c'est l'un de nos meilleurs remèdes végétaux.

Il existe des races "fortes", riches en thymol ("thym rouge"), plus particulièrement antiseptiques, et des races "douces" pauvres en thymol, parfois citronnées ("thym blanc"), plus applicables aux indications antispasmodiques.

L'infusion médicinale se prépare à la dose de 1 cuillerée à dessert de feuilles sèches pour 1 tasse d'eau bouillante (3 tasses par jour) ; éviter l'ébullition qui altère l'arôme en évaporant l'essence. Sucrer au miel, si nécessaire.

Usage condimentaire

Avec le laurier et le persil, le thym est l'un des bons génies du "bouquet garni". Seul, c'est le condiment le plus populaire et il serait bon d'énumérer les plats qu'il peut parfumer : il convient aussi bien aux viandes qu'aux légumes ; dans le Midi, il entre dans la plupart des mets, il est l'esprit même de la cuisine méridionale.


Son infusion légère, d'un goût délicat si on la prépare avec le thym sauvage (un rameau pour une tasse), est un breuvage bienfaisant à la fin des repas et même au cours des repas ; il faut apprendre alors à la boire sans sucre.

En condiment comme en boisson, le thym a une heureuse influence sur la digestion, sur la circulation, sur le système nerveux : il favorise le travail intellectuel, procure bien-être général et un sommeil paisible (mais les insomniaques s'en abstiendront le soir).

Remplacer pour un temps le thé ou le café matinaux par une tasse d'infusion de thym est une décision difficile à prendre, peut-être, mais dont les effets salutaires ne tardent pas à se faire sentir ; on voit disparaître en particulier, les lourdeurs de tête qui, en fin de matinée, sont les premières plaintes d'un estomac maltraité.





Pierre Lieutaghi - Le Livre des bonnes herbes -
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Thym
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magret de canard et poires sautées au thym
» Sardines grillées marinées au citron et au thym
» soupe courgettes - aubergine au thym
» accroc à la tisane de thym
» Les vertus du Thym

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:::|| AU FOND DU SENEGAL ||:::. :: .:::|| CONCEPT COMMUNICATION ||:::. :: .:::|| CULTURE GENERALE ||:::. :: concept plantes médicinales-
Sauter vers: