Toute la culture sénégalaise, l'expression des jeunes sénégalais, le sénégal vue en profondeur.


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Invocations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Invocations   Mar 11 Déc 2007 - 17:55

1458. Selon Houdhayfa (que Dieu l'agrée) et Abou Dharr (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) disait au moment de se mettre au lit : "C'est par Ton nom, Seigneur Dieu que je vis et que je meurs". (Al-Boukhâri)


1461. Selon 'Aïcha (رضي الله عنها) : "le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui), quand il se mettait dans son lit, crachait (sans émettre de salive) dans ses deux mains et récitait les trois derniers chapitres du Coran (112 - 113 - 114) qui protègent des méfaits du Diable. Puis il passait ses mains sur tout son corps".

Dans une autre version : "Quand le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) se mettait au lit la nuit, il groupait ses deux mains ouvertes, y crachait sans émettre de salive et y récitait les trois derniers chapitres du Coran. Il passait ensuite ses mains sur tout ce qu'il pouvait atteindre de son corps en commençant par sa tête et son visage, puis la partie avant de son corps. Il repétait cela trois fois de suite". (Al-Boukhâri, Mouslim)


Sourate 112
AL-IHLAS (LE MONOTHEISME PUR)


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
1. Dis : " Il est Allah. Unique.
2. Allah, le Seul à être imploré pour ce que nous désirons.
3. Il n'a jamais engendré, n'a pas été engendré non plus.
4. Et nul n'est égal à lui".


Sourate 113
AL-FALAQ (L'AUBE NAISSANTE)


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1. Dis : "Je cherche protection auprès du Seigneur de l'aube naissante.
2. contre le mal des êtres qu'il a créés.
3. contre le mal de l'obscurité quand elle s'approfondit,
4. contre le mal de celles qui soufflent (les sorcières) sur les noeuds,
5. et contre le mal de l'envers quand il envie.


Sourate 114.
AN-NAS (LES HOMMES)


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
1. Dis : "Je cherche protection auprès du Seigneur des hommes.
2. Le Souverain des hommes.
3. Dieu des hommes.
4. contre le mal du mauvais conseiller, furtif,
5. qui souffle le mal dans les poitrines des hommes,
6. qu'il (le conseiller) soit un djinn, ou un être humain".


Dernière édition par julie le Sam 23 Fév 2008 - 12:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Invocations   Lun 17 Déc 2007 - 22:59

Abu houraira a dit également que le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) a dit : "J'aime répéter subhan allah, wa al-hamdu lillah, wa lâ ilâha illâ llâh, wa llahu akbar (Gloire à Dieu ! Louange à Dieu ! Il n'y a de dieu que Dieu ! Dieu est le plus grand !) . Rapporté par Muslim et Tirmidhi
Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Invocations   Lun 17 Déc 2007 - 23:05

Ibn Massoud a dit, le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) a dit :"celui qui récite les deux derniers versets de la sourate al-baqara (2:285-286) les suffiront". Rapporté par Bokhari et Muslim


Cela veut dire que ces deux versets lui procureront un bienfait équivalent à celui d'une prière nocturne, et le protégeront de toute blessure pendant la nuit.

285. Le Messager a cru en ce qu'on a fait descendre vers lui venant de son Seigneur, et aussi les croyants : tous ont cru en Allah, en Ses anges, à Ses livres et en Ses messagers ; (en disant) : "Nous ne faisons aucune distinctions entre Ses messagers". Et ils ont dit : "Nous avons entendu et obéi. Seigneur, nous implorons Ton pardon. C'est à Toi que sera le retour".

286. Allah n'impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité. Elle sera récompensée du bien qu'elle aura fait, punie du mal qu'elle aura fait. Seigneur, ne nous châtie pas s'il nous arrive d'oublier ou de commettre une erreur. Seigneur ! Ne nous charge pas d'un fardeau lourd comme Tu as chargé ceux qui vécurent avant nous. Seigneur ! Ne nous impose pas ce que nous ne pouvons supporter, efface nos fautes, pardonne-nous et fais nous miséricorde. Tu es Notre Maître, accorde-nous donc la victoire sur les peuples infidèles.
Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Invocations   Mar 12 Fév 2008 - 16:44

L’invocation : arme insoupçonnée

Définition de l’invocation

L'invocation est une imploration, une prière de demande, une supplication que nous adressons à Dieu pour qu'il satisfasse nos besoins, nous accorde Ses bienfaits, pardonne nos péchés, nous aide à surmonter nos difficultés, à résoudre nos problèmes, à corriger nos défauts, à nous rapprocher de Lui, à trouver le droit chemin et la paix intérieure.

La portée d'une invocation a toujours été depuis Adam (p) l'arme favorite à laquelle recouraient les Imams et les croyants pieux pour mener à bien les tâches difficiles qui leur avaient été assignées, et à supporter les calvaires qu'ils ont souvent subis.

C'est pourquoi, l'Islam a vivement recommandé aux croyants d'avoir recours à ce moyen de communication avec Dieu pour arriver à bon port.

Ainsi, le Coran nous informe que Nūh (Noé), Ibrāhīm (Abraham), Mūssā (Moise), Ayyūb (Jacob), Zakariyyâ (Zachari) et d'autres messagers pratiquaient l'invocation, surtout pendant les moments difficiles de leur vie, et il nous suggère par là-même de prendre conscience de la valeur de l'invocation, et de l'importance de cette forme d'adoration dans la relation entre l'homme et le Seigneur, ainsi que dans son enracinement dans la notion de la Foi, puisque même les prophètes qui représentent le sommet de l'humanité quant à leur proximité de Dieu et leur lien avec Lui, y recouraient.

Le Prophète Muhammad (P) a dit : «Le meilleur acte d'adoration est, après la lecture du Coran, l'invocation».

Cette recommandation trouve sa confirmation dans divers versets coraniques à travers lesquels Dieu Lui-même exhorte les croyants à Lui adresser leurs prières pour qu'Il les exauce : «Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi… Alors je suis tout proche ! Je réponds à l'appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu'ils répondent à Mon appel, et qu'ils croient en Moi, afin qu'il soient bien guidés». [Coran II, 186].

«Votre Seigneur dit : «Appelez-Moi, je vous répondrai. Ceux qui, par orgueil, se refusent à M'adorer entreront bientôt dans l'Enfer, humiliés» [Coran XL, 60].

Ces deux versets montrent deux aspects de l'importance de l'invocation.

Dans le premier verset, Dieu compatit à la détresse des serviteurs et les encourage à faire appel à Lui, et Il leur promet qu'Il leur viendra en aide et qu'Il satisfera leurs besoins.

Dans le second, l'invocation est présentée comme un acte d'adoration par lequel les hommes doivent témoigner de leur servitude envers Dieu, sous peine de paraître hautains envers Lui et de mériter donc Son châtiment terrible.

L'invocation apparaît ainsi comme un moyen d'atteindre le salut dans ce bas-monde et dans l'Au-delà, et une ligne de démarcation entre la croyance et l'incroyance, le Paradis et l'Enfer.

Sans doute, l'invocation trouve-t-elle sa pleine signification dans le verset suivant : « Dis: Mon Seigneur ne se souciera pas de vous sans votre prière; mais vous avez démenti (le Prophète). Votre châtiment sera inévitable et permanent». (Coran XXV, 77).

Il ressort de ce verset que Dieu prend soin de Ses serviteurs proportionnellement au degré de lien qu'ils établissent avec Lui par l'invocation.

La question qui se pose est comment un rite religieux acquiert une telle importance et comment il détermine, par son accomplissement, le rapport de l'homme avec son Seigneur ?

Pour tenter d'esquisser un élément de réponse à cette interrogation, il faut concevoir que l'invocation n'est pas un simple acte d'adoration ou une simple tradition religieuse formelle, mais l'expression vivante du sentiment de l'homme du besoin qu’il a de Dieu dans toutes ses affaires, et de la reconnaissance profonde de sa servitude, incarnée par sa conviction intime de son attachement à Dieu et de la subordination totale de son existence à Lui.

Il va de soi qu'on ne saurait atteindre à une foi vivante en Dieu sans ce sentiment et sans cette conviction, car la foi n'a de sens que lorsqu'on a la conviction intime de l'existence d'une Toute-Puissance illimitée et d'une force absolue et infinie devant laquelle l'homme apparaît faible, impuissant et incapable de justifier son existence autrement que par la volonté divine.

L’importance de l'Invocation est qu’elle est en rapport avec notre besoin d'exprimer cette foi en Dieu, et d'œuvrer en vue de la maintenir vivante à l'intérieur de nous-mêmes, de la renouveler à tout moment, et de la consolider constamment.

C'est pourquoi, il est dit dans le Hadith que l'invocation est «la moelle de l'adoration», car elle exprime la signification profonde de la servitude, de la soumission et du recueillement qu'incarne l'adoration, et sans elle, celle-ci équivaudrait à un corps sans âme; c'est pourquoi aussi, l'invocation sort du cadre d'un simple rite traditionnel que l'homme pratique par pure habitude, sans compréhension et sons conscience.

Pour que l'invocation produise les effets escomptés et que les demandes qui y sont formulées soient exaucées, il est vivement recommandé que le solliciteur sache le sens des mots qu'il prononce et soit conscient de l'importance de l'invocation et de sa signification générale.

Selon l'Imam Ali (p), «Il n'y a rien à espérer d'un acte d'adoration sans une connaissance profonde, ou d'une lecture (récitation) sans un esprit de suite».

De même, on peut lire dans l'invocation quotidienne du mois de rajab : «Ô mon Dieu ! Je Te demande par le sens de tout ce par quoi Tes représentants Te prient…», ce qui montre que la compréhension du sens de ce qu'on lit dans l'invocation est un facteur d'exaucement des demandes qui y sont formulées.

Toutefois, cela ne doit nullement nous décourager de réciter l'invocation, lorsque nous ne pouvons pas en comprendre la signification.

Réciter l'invocation est en soi une prise de conscience de notre besoin constant de Dieu, de l'importance de l'invocation pour nous, et un premier pas vers la compréhension de son contenu.
Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Invocations   Mar 12 Fév 2008 - 16:51

Les vertus de l'invocation

L'invocation est un facteur susceptible d'influer sur notre sort et de modifier notre destinée. La raison en est que, plus les croyants s'approchent de Dieu, plus ils méritent Sa bonté et Sa miséricorde. Or, l'invocation c'est ce qui rapproche le plus l'homme de son Seigneur.

Certes, Dieu est toujours "plus proche de l'homme que la veine de son cou", mais l'homme se laisse souvent distraire de Dieu et perd ainsi l'avantage de cette proximité. Pour pallier cette distraction, la Charî'ah a pris un soin particulier de l'invocation et elle a désigné pour les différents moments et circonstances de la vie du croyant des invocations spéciales, afin que ce dernier reste plus souvent en contact conscient avec Dieu. Ainsi, il y a invocation pour toute requête de l'homme dans ce monde et dans l'Autre monde.

Tout en encourageant le croyant à L'invoquer par "crainte révérencielle" ou pour les besoins personnels, Dieu lui demande de L'invoquer aussi par pur esprit religieux et d'une façon désintéressée. II désigne du doigt ceux qui se contentent de L'implorer lorsqu'ils se trouvent dans l'adversité, mais qui L'oublient, dès qu'Il en sort : "Quand un malheur atteint un homme, il invoque son Seigneur, il revient repentant vers Lui. Quand ensuite, Dieu lui accorde un bienfait, il oublie le mal dont il avait auparavant demandé d'être délivré…" (Coran XXXIX, Cool.

Partant de là, la Sunnah du Prophète (P) et les Hadiths des Imams d'Ahl-ul-Bayt (p) ont appelé les Musulmans à invoquer Dieu non seulement pour eux-mêmes, mais également en faveur de leurs frères de religion, afin qu'ils obtiennent de Lui plus qu'ils n'en obtiennent lorsqu'ils L'invoquent uniquement pour eux-mêmes.

L'Islam cherche à faire naître chez le Musulman un sentiment fraternel intime qui le conduit à ressentir devant Dieu et intimement le besoin de ses frères avant de penser à ses propres besoins. En témoigne cette parole de l'Imam Zayn al-‘Abidīn : "Lorsque les Anges entendent le croyant prier intimement pour son frère ou qu'il lui souhaite du bien, ils disent : "Quel bon frère tu es pour ton frère ! Tu lui souhaites le bien (en invoquant Dieu), alors qu'il est absent et tu l'évoques en bien ! Dieu te donnera le double de ce que tu as demandé pour ton frère et le bien qu'Il dira de toi sera le double du bien que tu as dit de lui. Tu lui auras rendu en outre une faveur qu'il te devra…"

Cette façon de prier, pendant l'invocation, pour autrui peut permettre au croyant de transcender son égo et d'atteindre un altruisme absolu qui le conduit à s'occuper plus des autres que de lui-même. L'exemple le plus touchant fut celui de Fâtima az-Zahrâ' dont son fils, l’Imam al-Hassan Ibn ‘Alī a dit : «Elle passait la nuit à adorer Dieu et à prier pour les croyants et les croyantes, sans prier pour elle-même. Lorsque je lui ai demandé "pourquoi ne pries-tu pas pour toi-même ?", elle m'a répondu : "Le prochain (le voisin) avant soi-même"».

Pourquoi Dieu demande-t-Il au croyant de prier pour ses frères, alors qu'Il peut tout naturellement venir de Lui-même à l'aide de ces derniers, sans l'intervention de la prière d'un serviteur ? Sans doute, l'Islam vise-t-il, par ce moyen, à développer chez le Musulman le sens des valeurs, un sens des valeurs plus fort et plus profond, lorsqu'il naît de l'intérieur de l'homme que lorsqu'il est inculqué par les prédications.
Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Invocations   Mar 12 Fév 2008 - 16:53

L’invocation dite de Kumayl

L’invocation de Kumayl est ainsi appelée du fait que l'Imam Ali (p) l’avait apprise à son compagnon Kumayl Ibn Ziyâd an-Nakh'î.

L’invocation de Kumayl est l'une des plus célèbres invocations en Islam. De nombreux uléma l'ont mentionnée dans leurs écrits.

La lecture de cette invocation a lieu surtout le soir de la veille de la mi-mois de sha'bân, ainsi qu'à la veille au soir de chaque vendredi (jeudi soir).

Dans de nombreux pays, des groupes de Musulmans se réunissent spécialement dans des assemblées de lecture de l’invocation de Kumayl tous les jeudis soir.

Il est dit que quiconque lit l’invocation de Kumayl, Dieu exaucera ses vœux, le soustraira à la malveillance de ses ennemis, augmentera ses moyens de subsistance et absoudra ses péchés.

On rapporte que l'Imam ‘Alī (p) a dit à Kumayl Ibn Ziyâd : "Si tu apprends cette invocation, et que tu la récites une fois tous les jeudis soir, ou une fois par mois, ou une fois par an ou, à défaut, une fois dans la vie, tu seras satisfait, pourvu de moyens de subsistance, triomphant et pardonnable".

بسم الله الرحمن الرحيم

(Bismil-Lâhir-Rahmānir-Rahîm)

Au Nom de Dieu, Le Clément, Le Miséricordieux

اللهم إنّي أسألك برحمتك التي وسعت كل شيءٍ

(Allahumma inni as'aloka birahmatikal-lati wasi'at kolla chay’)

Ô Mon Dieu! je te prie: Par Ta Miséricorde qui a entouré toute chose,

وبقوتك التي قهرت بها كلَّ شيءٍ وخضع لها كلُّ شيءٍ وذلَّ لها كلًّ شيءٍ

(Wa biqowatkal-lati qaharta biha kolla chay’, wa khada’a laha kollo chay’, wa zalla laha kollo chay’)

وبجبروتك التي غلبت بها كلَّ شيءٍ

(wa bijabaroutikal-lati ghalabta biha kolla chay’)

Par Ta Toute-puissance grâce à laquelle Tu as triomphé de toute chose.

وبعزَّتك التي لا يقومُ لها شيءٍ

(wa bi-'izzatikal-lati la yaqoumo laha chay’)

Par Ta gloire devant laquelle aucune chose ne peut se dresser,

وبعظمتك التي ملأت كلَّ شيءٍ

(Wa-bi-'azamatikal-lati mala'at kolla chay’)

Par Ta grandeur qui remplit toute chose,

وبسلطانك الذي علا كلَّ شيءٍ

(wa bi-soltnikal-lazi' ala kolla chay’)

Par Ta Souveraineté qui s'est hissée au-dessus de toute chose,

وبوجهك الباقي بعد فناء كل شيءٍ

(wa bi wajhikal-baqi ba'ada fana'i kolli chay’)

Par Ta Face qui se perpétue après l'anéantissement de toute chose,

وبأسمائك التي ملأت أركان كل شيءٍ

(wa bi-asmai'kal-lati mala'at arkana kolli chay’)

Par Tes Noms qui ont rempli les piliers de toute chose,

وبعلمك الذي أحاط بكل شيءٍ

(Wa bi'ilmikal-lazi ahata bikolli chay’)

Par Ta Science qui a été au fait de toute chose,


وبنور وجهك الذي أضاء له كلُّ شيءٍ

(wa binouri wajhikal-lazi ada'a laho kollo chay’)

Par La Lumière de Ta Face qui a illuminé toute chose!


Dernière édition par julie le Lun 3 Mar 2008 - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Invocations   Mar 12 Fév 2008 - 16:54



(Ya nourou ya qoddos ya awwalal-awwalin wa ya akhi-ral-akhirin,)

Ô Lumière! Ô Saint! Ô Premier des premiers, le plus Eternel des éternels,


اللهم اغفر لي الذنوب التي تهتك العصم

(Allahomma ighfir li-yal zonoubal-lati tahtikol 'içam,,)

Ô, Mon Dieu! Pardonne-moi les péchés qui déshonorent les chastetés,

اللهم اغفر لي الذنوب التي تُنـزل النقم

(Allahomma ighfir li-yal zonoubal-lati tonzilol niqam,)

Ô Mon Dieu! pardonne-moi les péchés qui appellent les vengeances,

اللهم اغفر لي الذنوب التي تُغير النعم

(Allahomma ighfir li-yal zonoubal-lati toghayyrol ni'am,)

Ô Mon Dieu! Pardonne-moi les péchés qui modifient Tes Bienfaits,


اللهم اغفر لي الذنوب التي تحبس الدعاء

(Allahomma ighfir li-yal zonoubal-lati tahbisol du'a,)

Ô Mon Dieu! pardonne-moi les péchés qui empêchent l'invocation,

اللهم اغفر لي الذنوب التي تُنـزل البلاء

(Allahomma ighfir li-yal dhonoubal-lati tonzilot bala’,)

Ô Mon Dieu! Pardonne-moi les péchés qui apportent le malheur,


اللهم اغفر لي الذنوب التي تقطع الرجاء

(Allahomma ighfir li-yal zonoubal-lati taqt'aol raja’,)

Ô Mon Dieu! pardonne-moi les péchés qui dissipent l'espérance,

اللهم اغفر لي كل ذنبٍ أذنبته وكل خطيئةٍ أخطأتها

(Allahomma ighfir li ya kola zanbin aznabtoh, wa kolla khati'atin akht'atoha,)

Ô Mon Dieu! pardonne-moi tout péché que j'eusse pu commettre et toute faute que j'eusse pu faire,

اللهم إني أتقرب إليك بذكرك وأستشفع بك إلى نفسك

(Allahomma inni ataqarrabo ilayka bizikrik wa'as-tachfi'o bika ila nafsik,)

Ô Mon Dieu, je m'approche de Toi en invoquant Ton Nom et intercède auprès de Toi en ma faveur,


وأسألك بجودك أن تدينيني من قربك وأن توزعني شكرك وأن تلهمني ذكرك

(Wa as'aloka bijoudika an tudnini min qorbik wa an touzi'ani chukrak wa an tulhimani zikrak,)

Et je Te prie, par Ta générosité, de me rapprocher de Toi, (et) de m'inciter à Te remercier et de m'inspirer Ton invocation,


Dernière édition par julie le Lun 3 Mar 2008 - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Invocations   Mar 12 Fév 2008 - 16:57



(Allahomma inni as'aloka su'ala khadi'in motazallillin khachi'in, an tusamihani wa tarhamani,)

Ô Mon Dieu! je Te prie en toute soumission, en toute humilité et très humblement de m'excuser, et d’avoir pitié de moi,


وتجعلني بقسمك راضياً قانعاً وفي جميع الأحوال متواضعاً

(Wa taj'alani biqismika radi-yan qani'an wa fi jami'il ahwali motawadi'a,)

et de me faire content et satisfait de ce que Tu m'as imparti et (de me rendre) humble dans tous les cas,

اللهم وأسألك سؤال من اشتدت فاقته

(Allahomma wa as'aloka so'ala manich-taddat faqatoh,)

Et je Te prie à la manière de quelqu'un dont l'indigence s'est aggravée,

وأنزل بك عند الشدائد حاجته وعظم في ما عندك رغبته

(Wa anzala bika 'indal chada'idi hajatah wa azoma fima indaka raghbatoh,)

Dont Tu es le seul recours lorsqu'il se trouve dans l'adversité et dont le désir de ce que Tu possèdes a grandi!

اللهم عظم سلطانك وعلا مكانك وخفي مكرك وظهر أمرك

(Allahomma 'azoma soltanok wa'ala makanok wa khafi-ya makrok wa zahara amrok,)

Ô Mon Dieu! Ton royaume est Grandiose, Ta position Transcendante, Tes voies Impénétrables. Ton autorité Évidente,

وغلب قهرك وجرت قدرتك ولا يمكن الفرار من حكومتك

(Wa ghalaba qahrok wa jarat qodratok wa la yomkinol firaro min hokoumatik,)

Ta Coercition est Imposante, Ton Pouvoir Omniprésent et personne ne peut se soustraire à Ta Souveraineté,

اللهم لا أجد لذنوبي غافراً ولا لقبائحي ساتراً ولا لشيءٍ من عملي القبيح بالحسن مبدلاً غيرك

(Allahomma la 'ajido lizonoubi ghafira, wala liqaba'ihi satira, wala lichay'in min 'amalil qabihi bilhasani mobaddi-lan ghayarak,)

Ô Mon Dieu! je ne vois aucun autre que Toi pardonner mes actes sordides et substituer un acte de bienfaisance à mes actes hideux,

لا إله إلا أنت سبحانك وبحمدك ظلمت نفس وتجرأت بجهلي

(La ilaha illa ant sobhanaka wa bihamdik zalamtou nafsi wa tajarr'ato bijahli,)

Point de divinité, si ce n'est Toi! Gloire et Louange à Toi; Je me suis rendu injuste envers moi-même et j'ai osé par mon ignorance,

وسكنت إلى قديم ذكرك لي ومنك عليَّ

(Wa sakanto ila qadimi zikrika li wa mannika 'alayya,)

Et j'ai fait appel au souvenir que Tu avais de moi et à la faveur que Tu m'avais toujours accordée (pour mon pardon),

اللهم مولاي كم من قبيحٍ سترته وكم من فادحٍ من البلاء أقلته

(Allahomma mawlay kam min qabihin satartah wa kam min fadihin minal bala'I aqaltah,)

Ô Mon Dieu! O Mon Maître! Combien de mes actes detestables Tu as couverts et combien de calamités T'u m'as épargnées!


Dernière édition par julie le Lun 3 Mar 2008 - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Invocations   Mar 12 Fév 2008 - 16:58



(Wakam min 'itharin waqaytah wakam min makrohin dafa'tah,)

Et combien de trébuchements Tu m'as évités, et combien de malheurs Tu as , et combien de malheurs Tu as éloignés de moi,


وكم من ثناءٍ جميلٍ لستُ أهلاً له نشرته

(Wakam min thana'in jamilin lasto ahlan laho nachartah,)

Et combien de belles louanges (à mon égard) Tu as propagées!

اللهم عظم بلائي وأفرط بي سوء حالي وقصرت بي أعمالي

(Allahomma 'azoma bala'i wa afrata bi sou’o hali wa Kaçorat bi a'amali,)

Ô Mon Dieu! mon malheur s'est aggravé. Mon état s'est empiré, mes bonnes actions se sont réduites.

وقعدت بي أغلالي وحبسني عن نفعي بعد آمالي

(Wa qa'adat bi aghlali wa habasani 'an naf'i b'odo amali,)

Mes chaînes m'entravent, mes espérances démesurées m'empêchent de rendre utile.

وخدعتني الدنيا بغرورها ونفسي بخيانتها ومطالي

(Wa khada'atnil donya bighorouriha wanafsi bikhiyanatiha wa mitali,)

Ce bas-monde m'a trompé par sa vanité, et mon âme, par sa trahison et mes atermoiements.

يا سيدي فأسألك بعزتك أن لا يحجب عنك دعائي سوء عملي وفعالي

(Ya sayyidi fa as'aloka bi 'izzatika an la yahjoba 'anka, do'ai sou'o 'amali wa fi'ali,)

C'est pourquoi, je Te demande. Ô Mon Maître, par Ta Gloire, de faire en sorte que mes mauvaises actions et mes péchés n'empêchent mon invocation de parvenir à Toi.

ولا تفضحني بخفي ما اطلعت عليه من سري

(Wala tafdahni bikhafi ma tal'ata a'layhi min sirri,)

Et de ne pas dévoiler ce que Tu as découvert de mes secrets.

ولا تُعاجلني بالعقوبة على ما عملته في خلواتي

(Wala to'ajilni bil oqoubati ala ma 'amiltoho fi khalawati,)

De ne pas T'empresser de me punir des agissements auxquels je me suis livré lors de mes moments d'insouciance:


من سوء فعلي وإسائتي ودوام تفريطي وجهالتي وكثرة شهواتي وغفلتي

(Min sou'i f'ili wa isa'ati wadawami tafriti wajahalati wakathrati chahawati waghaflati,)

Mes mauvaises actions, ma nuisance, mes excès, mon ignorance, mes lascivités excessives et ma négligence,


وكن اللهم بعزتك لي في الأحوال كلها رؤوفاً وعلي في جميع الأمور عطوفاً

(Wa konil lahomma bi 'izzatika li fil ahwali kolliha ra'ofan wa 'alayya fi jami'il omour 'atoufa,)

Ô Mon Dieu! par Ta Gloire! Sois envers moi compatissant dans tous les cas, pitoyable pour tout ce que j'ai fait,

إلهي وربي من لي غيرك أسأله كشف ضري والنظر في أمري

(Ilahi warabbi man li ghayrok as'aloho kachfa dorri walnazara fi iamri,)

Mon Dieu et Mon Seigneur! A qui, si ce n'est à Toi, puis-je demander de remédier au préjudice que je subis et d'examiner mon état,

إلهي ومولاي أجريت عليَّ حُكماً اتبعت فيه هوى نفسي

(Ilahi wa mawlay 'ajrayta 'alayya hokman ittab'ato fihi hawa nafsi,)

Mon Dieu et Mon Souverain! Tu m'as fait parvenir un Commandement auquel je n'ai pas obéi, ayant suivi mon caprice,


Dernière édition par julie le Lun 3 Mar 2008 - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Invocations   Mar 12 Fév 2008 - 16:59



(Walam ahtaris fihi min taziini adowi, fagharrani bima ahwa wa as'adaho 'ala zalikal qad'a,)

et ayant omis de prendre des précautions face à la séducion de mon ennemi qui a pu me séduire par ce que je désirais, en s'aidant du destin.

فتجاوزت بما جرى عليّ من ذلك بعض حدودك وخالفت بعض أوامرك

(Fatajawazto bima jara 'alayya min zalika b'ada hodoudik wa khalafto b'ada awamirik,)

Ce qui m'avait conduit à transgresser un peu Tes prescriptions et à contrevenir à certaines de Tes instructions,

فلك الحمد عليّ في جميع ذلك ولا حجَّة لي فما جرى عليّ فيه قضاؤك وألزمني حكمك وبلاؤك

(Falakal hamdo'alyya fi jami'i zalika wala hodjata li fima jara 'alayya fihi qada'oka wa alzamani hokmoka wa bala'ok,)

Louange à Toi pour tout ce que Tu en as décidé, car je n'ai aucun argument contre Ta sentence, Ton jugement et la peine que Tu m'as infligée.

وقد أتيتك يا إلهي بعد تقصيري وإسرافي على نفسي معتذراً نادماً منكسراً مستقيلاً مستغفراً منيباً مقراً مذعناً معترفاً

(Wa qad ataytoka ya ilahi b'ada taqçciri wa israfi 'ala nafsi m'otaziran nadiman, monkasira, mostaqilan, mostaghfiran, moniban, moqirran, moz'inan m'otarifan,)

Je reviens à Toi Mon Dieu, après avoir manqué à mon devoir et commis des péchés, (Te) présentant mes excuses, repentant, la tête baissée, renonçant (au péché), implorant Ton Pardon, annoçant mon retour (au droit chemin), reconnaissant (mes péchés), soumis (à Toi) et (me) confessant.

لا أجد مفراً ممّا كان مني ولا مفزعاً أتوجه إليه في أمري غير قبولك عذري وإدخالك إياي في سعةٍ من رحمتك

(La ajido mafarran mimma kana minni wala mafza'an atawadjaho ilayhi fi amri ghayra qaboulika 'ozri wa idkhalika iyyaya fi s'atin min rahmatik,)

Ayant constaté que je ne peux échapper à ce que j'ai commis, ni n'avoir d'autre refuge vers lequel je puisse me rendre, que Ton acceptation de mon excuse, et mon admission dans l'étendue de Ta Miséricorde.

اللهم فاقبل عذري وارحم شدة ضري وفكني من شد وثاقي

(Allahomma faqbal 'ozri warham chiddata dorri wa fokkani min chaddi wathaqi,)

Ô Mon Dieu! accepte donc mon excuse, aie pitié de la gravité du préjudice que je subis, délie mes chaînes qui pèsent lourd sur moi.

يا رب ارحم ضعف بدني ورقة جلدي ودقة عظمي

(Ya rabbi’rham d'afa badani wa riqqata jildi wa diqqata azmi,)

Ô Seigneur! Aie pitié de la faiblesse de mon corps, de la minceur de ma peau et de la fragilité de mes os,

يا من بدء خلقي وذكري وتربيتي وبري وتغذيتي

(Ya man bada'a khalqi wazikri wa tarbiyati wa birri wa taghziyati,)

Ô Toi! Qui es à l'origine de ma création, de ma renommée de mon éducation, de mon bien-être et de ma nutrition.

هبني لابتداء كرمك وسالف برك بي

(Habni libtida'i karamika wa salifi birrika bi,)

Recouvre-moi de Ta Générosité et du Bienfait dont Tu me couvrais jadis,


يا إلهي وسيدي وربي أتراك معذبي بنارك بعد توحيدك

(Ya ilahi wa sayyidi wa rabbi atoraka mo'azzibi binarika b'ada tawhidik,)

Ô Mon Dieu, Mon maître et Mon Seigneur! Me ferais-Tu subir Ton Enfer, alors que j'ai prononcé Ton Unicité.

وبعدما انطوى عليه قلبي من معرفتك ولهج به لساني من ذكرك

(Wa b'ada mantawa 'alayhi qalbi min m'arifatik wa lahija bihi lisani min zikrik,)

Et alors que mon cœur s'est empli de Ta connaissance et alors que ma langue a répété Ton Invocation,

واعتقده ضميري من حبك وبعد صدق اعترافي ودعائي خاضعاً لربوبيتك

(Wa 'taqadaho damiri min hobbik, wa b'ada çidqi'itirafi wa do'a'i khadi'an liroboubiyatik,)

Et alors que ma conscience a cru à Ton Amour, et alors que j'ai confessé sincèrement et fait mon Invocation en me soumettant à Ta Seigneurie?!


Dernière édition par julie le Lun 3 Mar 2008 - 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Invocations   Mar 12 Fév 2008 - 17:00

(Hayhat anta akramo min an todayy'a man rabbaytah aw toba'ida man adnaytah,)

Non, jamais! Car Tu es assez Généreux pour ne pas sacrifier celui que Tu as élevé, éloigner celui qui Tu as rapproché,


أو تُشرد من آويته أو تُسلم إلى البلاء من كفيته ورحمته

(Aw tocharrida man awaytah aw tosallima ilal bala'i man kafaytaho wa rahimtah,)

faire vagabonder celui auquel Tu as donné refuge, livrer au malheur celui que Tu l'en as protégé et que Tu as couvert de Ta compassion.


وليت شعري يا سيدي وإلهي ومولاي أتسلط الناس على وجوهٍ خرت لعظمتك ساجدةً

(Wa layta ch'iri ya sayyidi wa ilahi wa mawlay atosallitol nara 'ala woujouhin kharrat l'iazamatika sajidah,)

Serait-il possible, - Ô Mon Maître, Mon Dieu, et Mon Seigneur - que Tu projettes le feu sur des visages qui se sont prosternés devant Ta Grandeur,

وعلى ألسنٍ نطقت بتوحيدك صادقةً وبشكرك مادحةً

(Wa 'ala alsonin nataqat bitawhidika çadiqah wa bichokrika madihah,)

sur des langues qui ont prononcé sincèrement Ton Unicité en Te remerciant et en faisant Ton éloge,

وعلى قلوبٍ اعترفت بإلهيتك محققةً

(Wa 'ala qoloubin 'itarafat bi ilahi-yatika mohaqqiqah,)

sur des cœurs qui se sont persuadés de Ta Souveraineté,

وعلى ضمائر حوت من العلم بك حتى صارت خاشعةً

(Wa 'ala dama'ira hawat minal 'ilmi bika hatta sarat khachi'ah,)

sur des consciences qui ont été tellement imbues de Ta Science, qu'elles sont devenues humbles.


وعلى جوارح سعت إلى أوطان تعبدك طائعةً وأشارت باستغفارك مذعنةً

(Wa 'ala jawariha sa'at ila awtani ta'abbodika ta'i'ah wa acharat bistighfarika moz'inah,)

sur des membres qui se sont rendus à Tes sanctuaires pour témoigner de leur obéissance et demander Ton Pardon en toute soumission?!

ما هكذا الظن بك ولا أخبرنا بفضلك عنك يا كريم

(Ma hakazal zanno bik wala okhbirna bifadlika 'anka ya karim,)

Non! On ne Te croira pas ainsi; ni Ta Grâce, ni Ta Générosité ne permettent de le croire.


يا رب وأنت تعلم ضعفي عن قليلٍ من بلاء الدنيا وعقوباتها

(Ya rabbi wa anta ta'lamo d'afi an qalilin min bala'iddonia wa 'oqoubatiha,)

Ô Seigneur! Tu sais combien je suis faible devant le peu de malheur de ce bas-monde.


وما يجري فيها من المكاره على أهلها

(Wama yajri fiha minal makarihi 'ala ahliha,)

de ses peines et des calamités dont souffrent ses habitants!


على أنًّ ذلك بلاءٌ ومكروهٌ قليلٌ مكثه يسيرٌ بقاؤه قصيرٌ مدته

('Ala ana zalika bala'on wa makrouhon qalilon makthoh yasiron baqa'oh qaçiron moddathoh,)

Pourtant, il ne s'agit là que d'un malheur éphémère, provisoire et de courte durée.

فكيف احتمالي لبلاء الآخرة وجليل وقوع المكاره فيها

(Fakayfa htimali libala'il akhirati wa jalili wouqou'il makarihi fiha,)

Comment pourrais-je, alors, supporter le malheur de l'Au-delà et la gravité de ses calamités,


Dernière édition par julie le Lun 3 Mar 2008 - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Invocations   Mar 12 Fév 2008 - 17:00



(Wahowa bala'on tatoulo moddatoh, wa yadoumo maqamoh, wala yokhaffafo an ahlih,)

qui sont de longue durée, continuelles et ne laissant aucun espoir de soulagement à ceux qui le subissent,


لأنّه لا يكون إلاَّ عن غضبك وانتقامك وسخطك

(Li-annaho la yakouno illa an ghadabika wantiqamika wa sakhatik,)

Car, c’est un malheur qui émane de Ta Colère, de Ta Vengeance et de Ton Courroux.


وهذا ما لا تقوم له السموات والأرض

(Wahaza mala taqoumo lahol samawato wal ard,)

Ce que, ni le ciel ni la terre ne peuvent supporter,


يا سيدي فكيف بي وأنا عبدك الضعيف الذليل الحقير المسكين المستكين

(Ya sayyidi fakayfa bi wa ana 'abdokal da-'ifol zalilol haqirol miskinol mostakin,)

Ô Seigneur! Comment pourrais-je alors le supporter, moi, qui suis Ton serviteur, faible, humble, vulgaire, pauvre et appauvri?!


يا إلهي وربي وسيد ومولاي لأي الأمور أشكو ولما منها أضج وأبكي

(Ya ilahi wa rabbi wa sayyidi wa mawlay, li-'ayyel 'omouri ilayka achko wa lima minha adijjo wa abki,)

Ô Mon Dieu, Mon Seigneur, Mon Maître et Mon Souverain! Duquel de mes malheurs je me plaindrais auprès de Toi et pour lequel d'entre eux je crierais et pleurerais?

لأليم العذاب وشدّته أم لطول البلاء ومدته

(Li alimil 'azabi wa chiddatih, am litoulil bala'i wa moddatih,)

De la dureté et de la sévérité du supplice? Ou de la continuité et de la longue durée du malheur?

فلئن صيرتني للعقوبات مع أعدائك وجمعت بيني وبين أهل بلائك

(Fala'in çayyartani lil-'oqoubati ma'a 'ada'ik, wa jam'ata bayni wabayna ahli bala'ik,)

Si Tu m'infligeais les mêmes peines que Tu infliges à Tes ennemis et que Tu me mettes avec ceux qui subissent le malheur auquel Tu les as condamnés

وفرقت بيني وبين أحبائك وأوليائك

(Wa farraqta bayni wabayna ahibba'ika wa awli-ya'ik,)

et si Tu me séparais de ceux qui T'aiment et Te sont fidèles,

فهبني يا إلهي وسيد ومولاي وربي صبرت على عذابك فكيف أصبر على فراقك

(Fahabni ya ilahi wa sayyidi wa mawlaya warabbi çabarto 'ala 'azabik, fakayfa açbiro 'ala firqik,)

(à Supposer, ô Mon Dieu, Mon Maître, Mon Souverain et Mon Seigneur, que je puisse supporter le supplice que Tu m'infligerais) comment pourrais-je endurer ma séparation de Toi?

وهبني صبرت على حر نارك فكيف أصبر عن النظر إلى كرامتك

(Wahabni çabarto 'ala harri narik, fakayfa açbiro anil nazari ila karamatik,)

Et (à supposer que je puisse endurer la chaleur de Ton Enfer) comment pourrais-je supporter l'idée de ne plus aspirer à Ta Générosité?

أم كيف أسكن في النار ورجاء عفوك

(Am kayfa askono fil nar, wa raja'i afwok,)

Et comment pourrais-je habiter l'Enfer alors que j'aspire à Ton Pardon?

«فبعزتك يا سيدي ومولاي أقسم صادقاً لئن تركتني ناطقاً لأضجنَّ إليك بين أهلها ضجيج الآملين

(Fabi-'izzatika ya sayyidi wa mawlay, 'oqsimo çadiqan, La-'in taraktani natiqan la'adijjanna ilayka bayna ahliha dajijal amilin,)

C'est pourquoi, ô Mon Maître et Mon Souverain, je jure sincèrement, par Ton Autorité, que si Tu me laissais y parler, j'y soulèverais auprès de ses habitants, un vacarme semblable au vacarme de ceux qui vivent dans l'espoir,


ولأصرخنَّ إليك صراخ المستصرخين ولأبيكنَّ بكاء الفاقدين

(Wala açrokhanna ilayka çorakhal mostaçrikhin wala abik-yanna 'alayka boka'al faqidin,)

j'y lancerais vers Toi les cris de ceux qui crient au secours, j’y pleurerais sur Toi comme ceux qui pleurent leurs disparus,

ولأنادينك أين كنت ولي المؤمنين

(Wala 'onadi-yannaka ayna konta ya waliyyal m'ominin,)

Et je T'appellerais, où que Tu sois, ô Seigneur des fidèles!


Dernière édition par julie le Lun 3 Mar 2008 - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Invocations   Mar 12 Fév 2008 - 17:01

(Ya ghayata amalil 'arifin, ya ghi-yathal mostaghithiin, ya habiba qoloubi çadiqin,)

Ô Sommet des espoirs des connaisseurs! Ô Secours de ceux qui crient au secours! Ô Aimé des cœurs des véridiques!


ويا إله العالمين أفتراك سبحانك يا إلهي وبحمدك تسمع فيها صوت عبدٍ مسلمٍ سجن فيها بمخالفته

(Wa ya ilahal 'alamin afatoraka sobhanaka ya ilahi wa bihamdik, tasma'o fiha çawta 'abdin, moslimin sojina fiha bimokhalafatih,)

Ô Dieu des mondes! Gloire et Louange à Toi! Accepterais-Tu donc d'y entendre (en Enfer) la voix d'un serviteur musulman qui y serait emprisonné pour avoir commis une faute,


«وذاق طعم عذابها بمعصيته وحبس بين أطباقها بجرمه وجريرته

(Wa zaqa ta'ma 'azabiha bim'açi-yatih, wa hobisa byna atbaqiha bijormihi wa jariratih,)

qui en subirait la torture pour T’avoir désobéi, qui serait enfermé entre ses étages pour son crime et son péché,

وهو يضجُّ إليك ضجيج مؤمّلٍ لرحمتك

(Wahowa yadijjo ilayka dajija mo'ammilin lirahmatik,)

qui crierait à Ton intention comme quelqu'un qui vit dans l'espoir de Ta Miséricorde,

ويناديك بلسان أهل توحيدك ويتوسّل إليك بربويتك

(Wa yonadika bilisani 'ahli tawhidik, wa yatawassalo ilayka biroboubiyatik,)

et qui T'appellerait en usant du langage monothéiste et qui implorerait Ta Seigneurie?

يا مولاي فكيف يبقى في العذاب وهو يرجو ما سلف من حلمك (ورأفتك ورحمتك)

(Ya mawlay fakayfa yabqa fil 'adhabi wahowa yarjo ma salafa min hilmika (wa r'afatika wa rahmatik,)

Ô Mon Souverain! Comment laisser aux supplices celui qui aspire à Ta Clémence d'antan (ainsi qu'il espère obtenir Ta Compassion et Ta Miséricorde)!

أم كيف تؤلمه النار وهو يأمل فضلك ورحمتك

(Am kayfa t'olimohon nar wahowa y'amalo fadlaka wa rahmatk,)

Comment le laisser souffrir de Ton Enfer alors qu'il espère obtenir Ta Grâce et Ta Miséricorde!


أم كيف يحرقه لهيبه وأنت تسمع صوته وترى مكانه

(Am kayfa yohriqoho lahiboha wa anta tasma'o çawtaho watara makanah,)

Comment le laisser brûler par pas ses flammes (de l'Enfer) alors que Tu entends sa voix et que Tu le vois la-bas!

أم كيف يشتمل عليه زفيرها وأنت تعلم ضعفه

(Am kayfa yachtamilo 'alayhi zafiroha wa anta t'alamo d'afah,)

Comment le laisser vivre sous sa chaleur (de l'Enfer) alors que Tu connais sa faiblesse!


أم كيف يتقلقل بين أطباقها وأنت تعلم صدقه

(Am kayfa yataqalqalo bayna atbaqiha wa anta t'alamo çidaqah,)

Comment le laisser se tordre entre ses étages alors que Tu connais sa sincérité!


أم كيف تزجره زبانيتها وهو يناديك يا ربه

(Am kayfa tazjoroho zabani-yatoha wahowa yonadika yarabbah,)

Comment le laisser subir le mauvais traitement de ses habitants alors qu'il T'appelle "Ô Mon Seigneur"!

أم كيف يرجو فضلك في عتقه منها فتتركه فيها

(Am kayfa yarjou fadlaka fi'itqihi minha fatatrokaho fiha,)

Comment l'y laisser alors qu'il attend Ta Grâce pour en être libéré!


Dernière édition par julie le Lun 3 Mar 2008 - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Invocations   Mar 12 Fév 2008 - 17:13



(Hayhat, ma zalika zanno bik, walal m'aroufo min fadlik,)

Non, Jamais personne ne Te croira ainsi! Car, ni ce qu'on sait de Ta grâce,


ولا مشبهٌ لما عاملت به الموحدين من برّك وإحسانك

(Wala mochbihon lima 'amalta bihil mowahhidina min birrika wa 'ihsanik,)

ni la façon dont Tu as traité les monothéistes en leur accordant Ta Bienfaisance et Tes Bienfaits, ne permettent de le penser,

فباليقين أقطع لولا ما حكمت به من تعذيب جاحديك

(Fabil-yaqini; aqta'o lawla ma hakamta bihi min ta'zibi jahidik,)

ainsi, j'affirme avec certitude, que si Tu n'avais pas ordonné le supplice aux renégats,


وقضيت به من إخلاد معانديك لجعلت النار كلها برداً وسلاماً وما كان لأحدٍ فيها مقرَّاً ولا مُقاماً

(Wa qadayta bihi min 'ikhladi mo'anidik, laja'altan nara kollaha bardan wa salama, wa ma kana li'ahadin fiha maqarran wala moqama,)

et que Tu n'avais pas condamné ceux qui T'ont désobéi à subir l'Enfer, Tu aurais transformé celui-ci en un lieu frais et paisible, et personne n'y aurait trouvé demeure, ni lieu de détention.

لكنَّك تقدَّست أسماؤك أقسمت أن تملأها من الكافرين

(Lakinnaka taqaddasat asma'oka aqsamta an tamla'aha minal kafirin,)

Mais Tu as -que Tes noms soient sacrés- juré de le remplir (l'Enfer) de tous les athées,

من الجنة والناس أجمعين وأن تخلّد فيها المعاندين

(Minal jinnati wan nasi ajma'in wa an tokahllida fihal mo'anidin,)

Qu'ils soient des djinns ou des humains, et d'y garder perpétuellement les désobéissants,


وأنت جلَّ ثناؤك قلت مبتدءاً وتطوَّلت بالإنعام متكرّماً

(Wa anta jalla thana'oka qolta mobtadi'a watatawalta bil-in'ami motakarriman,)

Toi -dont les Louanges sont au-dessus de toute description- Tu as dit, en voulant bien étendre Ta Générosité:

أفمن كان مؤمناً كمن كان فاسقاً لا يستوون

(Afaman kana m'o minan Kaman kana fasiqan la yastaoun,)

Que le croyant et le pervers ne subiront pas le même traitement,


إلهي وسيدي فأسألك بالقدرة التي قدَّرتها

(Ilahi wa sayyidi fa as-aloka bilqodratil lati qaddartaha,)

Ô Mon Dieu, Mon maître! Je Te demande donc, par la Puissance que Tu possèdes,


وبالقضية التي حتمتها وحكمتها وغلبت من عليها أجريتها

(Wa bilqadi-yatil lati hatamtaha wa hakamtaha wa ghalabta man 'alayhi ajraytaha,)

et par la Décision que Tu as imposée et prise -et par laquelle Tu as vaincu celui sur lequel Tu l'as appliquée-

أن تهب في هذه الليلة وفي هذه الساعة كل جُرمٍ أجرمته

(An tahiba li fi hazihil laylah wa fi hazihil sa'ah kolla jormin ajramtoh,)

de me pardonner, cette nuit et à cette heure-ci, tout crime dont je suis rendu coupable,


وكلَّ ذنبٍ أذنبته وكلَّ قبيحٍ أسررته وكلَّ جهلٍ عملته كتمته أو أعلنته أخفيته أو أظهرته

(Wa kolla zanbin aznabtoh wa kolla qabihin asrartoh wa kolla jahlin 'amiltoh katamtoho aw 'a'lantoh akhfaytoho aw azhartoh,)

tout péché que j'ai commis, tout acte honteux que j'ai caché, tout acte d'ignorance que j'ai dissimulé ou dévoilé,


وكُلَّ سيئةٍ أمرت بإثباتها الكرام الكاتبين الذين وكلتهم بحفظ ما يكون مني

(Wa kolla sayy-'atin amarta bi-ithbatihal kiramal katibin allazina wakkaltahom bihfizi ma yakouno minni,)

toute mauvaise action de ma part, dont Tu as demandé la preuve aux Anges Scribes que Tu avais chargés d'enregistrer mes actes,


Dernière édition par julie le Lun 3 Mar 2008 - 17:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Invocations   Mar 12 Fév 2008 - 17:14

ه

(Wa ja'altahom chohoudan 'alayya ma'ajawarihi wa konta antal raqiba alayya min wara'ihim wal chahida lima khafia 'anhom wa birahmatika akhfaytah wa bifadlika satartah,)

et d'être les témoins à charge de tous mes sens, tout en demeurant Toi-même le Surveillant et le Témoin de ce qui leur échapperait et que j'aurais pu cacher grâce à Toi et à Ton Indulgence,

وأن توفِّر حظي من كلّ خيرٍ تُنـزله أو إحسانٍ تُفضّله

(Wa an towaffira hazzi min kolli khayrin tonziloh, aw ihsanin tofaddiloh,)

et de réserver ma part dans tout bienfait que Tu offres et dans toute bienfaisance que Tu concèdes,

أو برٍّ تنشره أو رزقٍ تبسطه أو ذنبٍ تغفره أو خطأٍ تستره

(Aw birrin tanchoroh aw rizqin tabsotoh aw zanbin taghfiroh aw khata'in tastoroh,)

dans toute bonne action que Tu répands, dans tout gain que Tu attribues, dans toute absolution de péchés et de toute erreur que Tu couvres.

يا ربِّ يا ربِّ يا ربّ يا إلهي وسيدي ومولاي

(Ya rabbi ya rabbi ya rab, ya ilahi wa sayyidi wa mawlay,)

Ô Seigneur! Ô Seigneur! Ô Mon Dieu! Ô Mon Maître! Ô Mon Souverain,

ومالك رقي يا من بيده ناصيتي

(Wa malika riqqi ya man bi-yadihi naçi-yati,)

Ô Toi qui disposes de la servitude et qui tiens entre Tes mains mon destin!


يا عليماً بضري ومسكنتي يا خبيراً بفقري وفاقتي

(Ya 'aliman bidorri wa maskanati ya khabiran bifaqri wa faqati,)

Ô Toi qui connais mon malheur et mon humilité, qui sais combien je suis pauvre et nécesstieux!

يا ربِّ يا ربِّ يا ربّ أسألك بحقك وقدسك وأعظم صفاتك وأسمائك

(Ya rabbi ya rabbi ya rab, 'as'aloka bihaqqika wa qod-sik, wa 'a'zami çifatika wa 'asma'ik,)

Ô Seigneur! Ô Seigneur! Ô Seigneur! Je Te demande par Ta droiture, par Ta Sainteté et par les plus grands de Tes Attributs et de Tes Noms,

أن تجعل أوقاتي في الليل والنهار بذكرك معمورةً وبخدمتك موصولةً

(An taj'ala awqati fil-layli wan nahari bizikrika m'amourah, wa bikhidmatika mawçoulah,)

de faire en sorte que je passe mes nuits et jours en T'invoquant et en Te servant sans discontinuité,


وأعمالي عندك مقبولةً حتّى تكون أعمال وأورادي كُلُّها ورداً واحداً

(Wa 'a'mali 'indaka maqboulah, hatta takouna 'a'mali wa awradi kolloha wirdaw wahida,)

afin que mes actions soient acceptées par Toi, afin que mes actes et mes invocations de Ton nom se transforment en un seul effort soutenu et contenu,

وحالي في خدمتك سرمداً

(Wa hali fi khidmatika sarmada,)

et que je sois éternellement à Ton service,


يا سيّدي يا من عليه معوَّلي يا من إليه شكوت أحوالي

(Ya sayyidi ya man ilayhi mo'awwali, ya man ilayhi chakawto ahwali,)

Ô Mon Maître! Ô Toi mon Soutien! Ô Toi à qui je me suis plaint de mon état!

يا ربِّ با ربِّ يا ربّ قوِّ على خدمتك جوارحي

(Ya rabbi ya rabbi ya rab, qawwi 'ala khidmatka jawarihi,)

Ô Seigneur! Ô Seigneur! Ô Seigneur! Fortifie mes sens pour qu'ils puissent mieux Te servir,

واشدد على العزيمة جوانحي

(Wa chdod 'allal 'azimati jawanihi,)

Et consolide mes côtes pour que j'aie la détermination de Te servir,

وهب لي الجدَّ في خشيتك والدوام في الاتصال بخدمتك

(Wahab li-yal jidda fi khach-yatik; wad-dawama fil itiçali bikhidmatik,)

Donne-moi la possibilité de Te craindre sérieusement et de Te servir continuellement,


Dernière édition par julie le Lun 3 Mar 2008 - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Invocations   Mar 12 Fév 2008 - 17:18

(Hatta asraha ilayka fi ma-yadinis sabiqiin,)

afin que je sois parmi ceux rivalisent dans leur course vers Toi,


وأسرع إليك في المبادرين وأشتاق إلى قربك في المشتاقين

(Wa 'osri'a ilayka fil mobadirin, wa 'achtaq ila qorbika fil mochtaqin,)

et le plus rapide de ceux qui accourent pour Te servir et le plus fervent de ceux qui désirent être à Ta proximité,

وأدنو منك دنوَّ المخلصين وأخافك مخافة الموقنين وأجتمع في جوارك مع المؤمنين

(Wa adnou minka donowwal mokhliçin, wa akhafka makhafatal mouqinin, wa ajtami'a fi jiwarika ma'al m'o minin,)

et afin que je m'approche de Toi comme un fidèle et Te craigne comme tous les croyants convaincus, et afin que je rejoigne auprès de Toi, les croyants,

اللّهم ومن أرادني بسوءٍ فأرده ومن كادني فكده

(Allahomma wa man aradani bisou-in fa aridho, wa man kadani fakidho,)

Ô Mon Dieu, si quelqu'un me voulait du mal, rends-le-lui, et si quelqu'un cherchait à me nuire, nuis-lui.


واجعلني من أحسن عبادك نصيباً عندك وأقربهم منـزلةً منك وأخصهم زلفةً لديك

(Wa j'alni min ahsani abiidika naçiban indak wa aqrabihim manzilatan mink, wa akhaççihim zolfatan ladayk,)

Fais de moi le meilleur de Tes serviteurs, le plus proche de Toi et Ton fidèle le plus dévoué.


فإنَّه لا يُنال ذلك إلاَّ بفضلك

(Fa innaho la yanalo zalika illa bifadlik,)

Car une telle faveur, on ne peut l'obtenir que grâce à Toi,

وجد لي بجودك واعطف عليَّ بمجدك واحفظني برحمتك

(Wajud li bijoudik w'atif alayya bimajdik, wahfazni birahmatik,)

Accorde-moi Ta Générosité, et par Ta Gloire! Aie pitié de moi et protège-moi par Ta Miséricorde.

واجعل لساني بذكرك لهجاً وقلبي بحبّك متيّماً

(Waj-'al lisani bizikrika lahija, waqabli bihubbika motayyama,)

Amène ma langue à T'invoquer continuellement et mon cœur à T'aimer ardemment.


ومُنَّ عليَّ بحسن إجابتك وأقلني عثرتي واغفر لي زلَّتي

(Wa monna 'alayya bihosni ijabatik wa-aqilni athrati waghfir li zallati,)

Fais-moi la faveur de répondre à mes sollicitations, d'atténuer ma faute et de pardonner mon péché.


فإنك قضيت على عبادك بعبادتك وأمرتهم بدعائك وضمنت لهم الإجابة

(Fa-innaka qadayta ala 'ibadika bi-'ibadatik, wa amarthom bido-'a-i'k, wa daminta lahomol ijabah,)

Car Tu as imposé à Tes serviteurs l'obligation de T'adorer et le devoir de s'adonner à Ton imploration, et Tu as promis d'y répondre,


فإليك يا ربِّ نصبت وجهي وإليك يا ربِّ مددت يدي

(Fa-ilayka ya rabbi naçabto wajhi, wa-ilayk ya rabbi madadto yadi,)

Ô Mon Seigneur! C'est vers Toi que j'ai dirigé ma face, ô Mon Seigneur! C'est vers Toi que j'ai tendu ma main,

فبعزَّتك استجب لي دعائي وبلّغني مناي

(Fabi-'izzatika stajib li du-'ai wa ballighni munay,)

par Ton Autorité! réponds favorablement à mon invocation et exauce mon voeu,


ولا تقطع من فضلك رجائي واكفني شرَّ الجنّ والإنس من أعدائي

(Wala taqt'a min fadlika raja-ï wakfini charral jinni wal insi min 'a'daï,)

ne coupe pas mon espérance en Ta Grâce, évite-moi la malveillance de mes ennemis, qu'il soient au nombre des djinns ou des humains.


يا سريع الرضا إغفر لمن لا يملك إلا الدعاء فإنك فعّالٌ فما تشاء

(Ya sari-'al rida ighfir limin la yamliko illad du'a, fa-innaka fa-'allon lima tacha’)

Ô Toi qui pardonne vite! Accorde Ton Pardon à celui qui ne possède que l'Invocation, car Tu peux faire ce que Tu veux.

يا من اسمه دواءٌ وذكره شفاءٌ وطاعته غنىً

(Ya man ismoho dawa' wa zikruho chifa' wa ta'atoho ghinan,)

Ô Toi dont le Nom est remède, dont l'Invocation est guérison, dont l'obéissance est richesse!

أرحم من رأس ماله الرّجاء وسلاحه البكاء

(Irham man ra'so malihir raja' wa silahohol boka’)

Apitoie-toi de celui dont le seul capital est l'espérance et dont la seule arme est le pleur.


يا سابغ النعم يا دافع النقم يا نور المستوحشين في الظُّلم

(Ya sabighal ni-'am ya dafi-'al niqam, ya noural mustawhichina fil zolam,)

Ô Toi qui dispenses les bienfaits et qui conjures les vengeances! Ô toi Lumière de ceux qui sont perdus dans les Ténèbres,


يا عالماً لا يُعلَّم صلِّ على محمدٍ وآل محمدٍ وافعل بي ما أنت أهله

(ya 'aliman la yo-'allam, çalli ala Mohammadin wa-'ali Mohammad, waf-i'al bi ma anta ahloh,)

Ô Toi l'Omniscient à qui on ne peut rien apprendre! Prie sur Mohammed et sur sa famille et fais de moi ce dont Tu es Digne.

وصلَّى الله على رسوله والأئمة الميامين من آله وسلم تسليماً كثيراً

(Wa çallal-laho ala rasoulihi wal-a 'immatil mayamina min alihi wasallam tasliman kathira,)

Dieu a prié sur Son Messager et sur les Imams Bénis de sa famille, en leur accordant pleinement la paix.


Dernière édition par julie le Lun 3 Mar 2008 - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Invocations   Ven 22 Fév 2008 - 20:23

L'invocation de la prière de nuit

Yahya a rapporté d’après Malik, d’après Abu Zubayr al Makki, d’après Tawûs al-Yamani, d’après ‘Abdullâh ibn ‘Abbâs (qu’Allâh l’agrée) que le Messager d’Allâh (sallallâhu ‘alayhi wa sallam) avait coutume de dire, lorsqu’il se réveillait pour prier la nuit :

Ô Allâh ! A Toi la Louange. Tu es la Lumière des cieux et de la terre.
A Toi la Louange. Tu es Celui qui fait subsister les cieux et la terre.
A Toi la Louange. Tu es le Seigneur des cieux et de la terre et de ce qui s’y trouve.
Tu es la Vérité,
Tes paroles sont Vérité,
Ta promesse est vraie,
le Jardin est vrai
le Feu est vrai,
et l’Heure est vraie.
Ô Allâh ! A Toi je me soumets et en Toi je crois,
en Toi je place ma confiance et vers Toi je me tourne,
par Toi j’argumente et à Ton jugement je me fie.
Pardonne-moi [mes erreurs] passées (litt : ce qu’il y a derrière moi) et mes erreurs futures (litt : ce qu’il y a devant moi),
ce que j’ai fait en secret et en public.
Tu es mon Dieu, il n’y en a d’autre que Toi.

Allâhumma laka-l-hamdu Anta Nûru-s-samawati wa-l-ard(i)
wa laka-l-hamdu Anta Qayyamu-s-samawati wa-l-ard(i)
wa laka-l-hamdu Anta Rabbu-s-samawati wa-l-ardi wamanfihina
Anta-l-Haqq(u)
wa qawluka-l-haqq(u)
wa waduka-l-haqq(u)
wa liqâ-uka haqq(un)
wa jannatu haqq(un)
wa nâru haqq(un)
wa sa’tu haqq(un)
Allahumma laka aslamtu wa bika amantu
wa ‘alayka tawakaltu wa ilayka anabtu
wa bika khasamtu wa ilayka hakamtu
fa-ghfirlî ma qadamtu wa akhart(u)
wa asrartu, wa a’lant(u)
Anta ilahî, lâ ilaha illa Ant(a)

[Rapporté dans al Muwatta]

Note : il est possible que cette invocation existe sous d'autres versions.



Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Invocations   Dim 9 Mar 2008 - 12:02

Gloire, pureté et louange à Toi , notre Seigneur Allah ! Béni soit Ton nom exaltée Ta grandeur !
Il n'y a nul dieu autre que Toi !


Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Invocations   Lun 10 Mar 2008 - 15:42

Les Invocations du Matin et du Soir

Les hadiths rapportés à ce sujet procurent la paix, la tranquilité, et le repos ; le Prophète (prière et salut sur lui) dit :

"Tout serviteur qui dit trois fois matin et soir :

"Au nom d'Allah, avec le nom Duquel aucun tort n'a lieu sur la terre ou dans le ciel, et Il est l'Entendant et le Savant"


aucun tort ne lui arriverait"

Répéter cette invocation est l'une des causes principales de sérénité et de paix intérieure dans la vie quotidienne des croyants.



Dernière édition par julie le Lun 10 Mar 2008 - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Invocations   Lun 10 Mar 2008 - 15:58

Une autre invocation très importante figure dans le hadith dans lequel le Prophète, prière et salut sur lui, dit :

"Quiconque répète cent fois par jour :

"Il n'est de dieu qu'Allah, Seul, sans associé, à Lui la royauté, à Lui, la louange, Il est l'Omnipotent"

ces paroles lui équivaudront la rétribution due à l'affranchissement de dix esclaves, cent bonnes actions lui seront prescrites, cent mauvaises actions lui seront effacées, et il sera préservé de Satant toute la journée jusqu'à ce qu'il parvienne au soir. Nul ne lui sera égal qu'un homme qui aura fait plus que lui "
Revenir en haut Aller en bas
coolmiss
sénégalais à 20%
sénégalais à 20%


Nombre de messages : 64
Age : 37
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Invocations   Ven 14 Mar 2008 - 22:01

C'est génial! tout ce que tu fais, Julie. Je pense que les gens apprendront beaucoup de choses sur l'islam grâce à toi.
Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Invocations   Ven 14 Mar 2008 - 22:24

merci beaucoup,,, mais je ne suis qu'une seule simple débutante ....

mes connaissances sont bien loin de vous tous ..... !!!

mais je prends un grand plaisir ,,, je suis heureuse pour cela ...
Revenir en haut Aller en bas
sistersandrine
Co-Admin
Co-Admin
avatar

Nombre de messages : 4526
Age : 53
Date d'inscription : 15/03/2007

MessageSujet: Re: Invocations   Sam 15 Mar 2008 - 3:14

julie a écrit:

mais je prends un grand plaisir ,,, je suis heureuse pour cela ...
sunny Et nous on prend un grand plaisir à te lire, et ça nous rend heureuse grace à toi I love you I love you

_________________
bienvenue à notre dernier membre " Ferdi "
Revenir en haut Aller en bas
human
sénégalais à 80%
sénégalais à 80%
avatar

Nombre de messages : 339
Age : 41
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Invocations   Sam 15 Mar 2008 - 9:16

un forum où on écrit beaucoup sur l'islam,c'est as facile à voir.moi j'aime parler sur ma religion et surtout j'aime qu'on m'en parle.merci pour tous tes postes julie,ici et dans les autres sujets
Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Invocations   Sam 12 Avr 2008 - 8:49

"Ya Allah fais que mon amour pour toi soit la chose la plus aimé pour moi, et fais que ma peur de Toi soit plus grande que les peurs que j'ai de la vie, et éloigne de moi les choses de la vie par le désire de Te rencontrer, et si tu remplis les yeux des choses de la vie, rempli mes yeux de ton adoration"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Invocations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Invocations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:::|| AU FOND DU SENEGAL ||:::. :: .:::||CONCEPT RELIGION ||:::. :: .:::|| CONCEPT ISLAM ||:::. :: concept Islam-
Sauter vers: