Toute la culture sénégalaise, l'expression des jeunes sénégalais, le sénégal vue en profondeur.


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Esquisse

Aller en bas 
AuteurMessage
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 56
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Esquisse   Jeu 28 Juin 2007 - 14:43

"Pour que notre histoire ne soit jamais finie
j'épouserai
Ton âme au seuil du paradis"
color=Black]


S’il me fallait un jour
dessiner ton amour
Je prendrais un fusain pour en faire le tour
Je fermerais les yeux et
j’ouvrirais mon cœur
Je ferais de ma main un guide de douceur

C’est au fond de mon être que
j’irais te chercher
Car l’image est en moi depuis bien des années
Depuis ce soir d’été où tu m’as
dit je t’aime
Gommant de ce mot les petits matins blêmes

Ton amour est présent dans chacun de tes gestes
Dans ton parfum secret qui se dégage de ta veste
Dans ton regard inquiet qui me sonde parfois
Dans le son de ta voix qui fait son nid chez moi

Pour te dessiner j’oublierais le fusain
Je te ferais soleil dans le petit matin
Mon cœur ferait jaillir toutes les lumières
D’une étoile filante au lit de la rivière

Je ne pourrai jamais dessiner ton amour
Il est comme un diamant aux milles et une facette
Et bien pales sont les couleurs de ma palette
Mais gravé dans l’air du temps, il y est pour toujours.

Ton âme au seuil du paradis"

Pier de Lune
Revenir en haut Aller en bas
civix
sénégalais tiggi à 100%
sénégalais tiggi à 100%
avatar

Nombre de messages : 553
Age : 28
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Esquisse   Jeu 28 Juin 2007 - 19:46

julie a écrit:
"Pour que notre histoire ne soit jamais finie
j'épouserai
Ton âme au seuil du paradis"
color=Black]


S’il me fallait un jour
dessiner ton amour
Je prendrais un fusain pour en faire le tour
Je fermerais les yeux et
j’ouvrirais mon cœur
Je ferais de ma main un guide de douceur

C’est au fond de mon être que
j’irais te chercher
Car l’image est en moi depuis bien des années
Depuis ce soir d’été où tu m’as
dit je t’aime
Gommant de ce mot les petits matins blêmes

Ton amour est présent dans chacun de tes gestes
Dans ton parfum secret qui se dégage de ta veste
Dans ton regard inquiet qui me sonde parfois
Dans le son de ta voix qui fait son nid chez moi

Pour te dessiner j’oublierais le fusain
Je te ferais soleil dans le petit matin
Mon cœur ferait jaillir toutes les lumières
D’une étoile filante au lit de la rivière

Je ne pourrai jamais dessiner ton amour
Il est comme un diamant aux milles et une facette
Et bien pales sont les couleurs de ma palette
Mais gravé dans l’air du temps, il y est pour toujours.

Ton âme au seuil du paradis"

Pier de Lune
Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
 
Esquisse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» XVIIe Nuit des Architectes - Vendredi 3 Avril
» AMEDEO MODIGLIANI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:::|| AU FOND DU SENEGAL ||:::. :: .:::|| CONCEPT ETUDES ||:::. :: .:::|| LETTRES ||:::. :: concept lettres françaises-
Sauter vers: