Toute la culture sénégalaise, l'expression des jeunes sénégalais, le sénégal vue en profondeur.


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le paysan retardataire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Le paysan retardataire   Mar 8 Mar 2011 - 23:24



Bismillah Er-Rahman Er-Rahim





Au cours d'un discours sur l'importance de la présence du cœur dans la prière, un savant religieux raconta l'anecdote suivante, dont il fut témoin dans son enfance : Un jour, au moment de la prière collective que devait diriger son père, un inconnu vêtu en paysan entra dans la mosquée. Il se faufila entre les orants jusqu'à la première file, et se plaça derrière l'imam de la prière. Certains des hommes présents se montrèrent fort contrariés de voir un villageois se tenir à l'avant, là où se tiennent d'habitude les croyants érudits, mais l'inconnu n'y prêta aucune attention.


Quoi qu'il en soit, tous se mirent à prier en chœur. Mais au cours du second rak'at, lors du qounout (invocation après la récitation de la seconde séquence de la prière), l'homme cessa de suivre le rythme de la prière collective pour la poursuivre individuellement. Et une fois sa prière achevée, il s'assit là, en première file, ouvrit son baluchon et entreprit de manger le pain qu'il contenait.


Lorsque les autres orants eurent achevé la prière à leur tour, ils l'assaillirent de toute part en protestant, sans que l'inconnu ne dise rien.
L'imam de la prière intervint et demanda des explications.


- Ce paysan ignorant, lui raconta-t-on, est venu aujourd'hui au premier rang pour prier derrière toi, mais en cours de prière, il l'a poursuivie seul, et voilà qu'à présent il s'est assis pour manger !


- Pourquoi as-tu agi ainsi ? demanda l'imam à l'inconnu.


- T'en dirai-je la raison à voix basse, ou devant tout le monde ?


- Devant tout le monde, répondit l'imam.


- Je suis entré dans cette mosquée, dit l'homme, dans l'espoir de tirer profit d'une prière collective avec toi. Mais au cours de la récitation de la première sourate du Coran, la Fatiha, j'ai réalisé que tu as quitté la prière et que tu t'es mis à réfléchir. Tu te disais que tu es vieux et que tu as désormais besoin d'un âne pour venir à la mosquée. Puis tu t'es rendu [en imagination] au marché des ânes et tu en as choisi un. Dans le second rak'at, tu réfléchissais à l'entretien de l'âne et au lieu où le garder. J'ai vu que je ne peux pas poursuivre la prière avec toi, et je l'ai donc achevée seul.


Ceci dit, l'inconnu referma son baluchon et s'en alla. L'imam de la prière, bouleversé, s'écria soudain :


« Faites-le revenir, il faut que je lui parle ! »


Les hommes présents se précipitèrent hors de la mosquée, mais l'inconnu avait disparu et personne ne le revit plus.



Revenir en haut Aller en bas
 
Le paysan retardataire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:::|| AU FOND DU SENEGAL ||:::. :: .:::||CONCEPT RELIGION ||:::. :: .:::|| CONCEPT ISLAM ||:::. :: concept Récits et Poèmes-
Sauter vers: