Toute la culture sénégalaise, l'expression des jeunes sénégalais, le sénégal vue en profondeur.


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mobilisation des pays africains dans la lutte contre les fau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Mobilisation des pays africains dans la lutte contre les fau   Mer 14 Avr 2010 - 18:35

Sur le conti­nent afri­cain, le tra­fic de mé­di­ca­ments est ex­trê­me­ment ren­table. D’après l’Or­ga­ni­sa­tion Mon­diale de la Santé, la contre­fa­çon de mé­di­ca­ments re­pré­sente 10% du mar­ché phar­ma­ceu­tique mon­dial et gé­nère quelque 45 mil­liards d’euros par an. Pour­tant il n’est pas sans risque. L’OMS es­time que 200 000 vies pour­raient être sau­vées chaque année s’il n’y avait pas de faux mé­di­ca­ments.

C’est pour com­battre ce fléau qu’onze chefs d’Etat dont dix afri­cains (Al­gé­rie, Bénin, Bur­ki­na Faso, Cen­tra­frique, Mali, Niger, Congo, Sé­né­gal, Togo et Tu­ni­sie) ont déjà signé l’appel de Co­to­nou contre les faux mé­di­ca­ments lancé par l’an­cien pré­sident fran­çais Jacques Chi­rac en oc­tobre 2009.

Le tra­fic de faux mé­di­ca­ments est en voie de de­ve­nir le deuxième tra­fic le plus im­por­tant dans le monde, après celui des armes

Dans la plu­part des pays afri­cains, on peut ache­ter des mé­di­ca­ments dans la rue : ce sont les « phar­ma­cies par terre », où les pro­duits sont moins chers que chez le phar­ma­cien, mais non sans risque. Le tra­fic de faux mé­di­ca­ments revêt des formes di­verses. Il y a d’abord les mé­di­ca­ments volés, qui sont re­ven­dus en sa­chet pour ac­croître les marge des re­ven­deurs. Viennent en­suite ceux qui pré­sentent des mal­fa­çons de fa­bri­ca­tion ou de conser­va­tion.

Les mé­di­ca­ments spé­ciaux ou gé­né­riques, très ven­dus, comme les an­ti­pa­lu­diques (ha­lo­fan­trine ou dé­ri­vés de l’ar­té­mi­sine, par exemple) et les an­ti­bio­tiques (no­tam­ment amoxi­cil­line, am­pi­cil­line), sont les plus concer­nés. On es­time ainsi que 30 à 70% des an­ti-​pa­lu­diques en cir­cu­la­tion en Afrique sont de faux mé­di­ca­ments. Les prin­cipes ac­tifs peuvent être sous-​do­sés ou même in­exis­tants et cau­ser ainsi la mort de pa­tients at­teints de pa­lu­disme ou d’in­fec­tions sé­vères.

Le suc­cès des “faux” mé­di­ca­ments est lié aux coûts en­core trop im­por­tants des “vrais” mé­di­ca­ments

Le tra­fic touche aussi les mé­di­ca­ments « nor­maux », mais ven­dus en vio­la­tion des bre­vets de com­mer­cia­li­sa­tion. Des or­ga­ni­sa­tions hu­ma­ni­taires et cer­tains pays sont to­lé­rants face à cette pra­tique car elle fa­ci­lite, mal­gré tout, l’accès aux soins.

Il est donc né­ces­saire de mettre en place des contrôles phar­ma­ceu­tiques plus ef­fi­caces. Mais le meilleur moyen de lut­ter contre la dif­fu­sion et la vente des contre­fa­çons, c’est la mise à dis­po­si­tion de mé­di­ca­ments à des prix ac­ces­sibles pour les ma­lades, avec des sys­tèmes adap­tés de sé­cu­ri­té so­ciale.

La lutte contre le tra­fic s’or­ga­nise

En Afrique, le cir­cuit de dis­tri­bu­tion of­fi­ciel n’est pas sou­vent res­pec­té. L’im­por­ta­teur-​dis­tri­bu­teur de mé­di­ca­ment n'est pas contrô­lé et per­sonne ne sait vrai­ment à qui il vend et si le mé­di­ca­ment est pé­ri­mé ou faux.
L'OMS a es­sayé de ren­for­cer la co­opé­ra­tion mon­diale avec la mise en place du ré­seau Im­pact et les ar­res­ta­tions se sont mul­ti­pliées ces der­niers mois. Sur le conti­nent afri­cain, plu­sieurs pays se sont déjà en­ga­gés dans la lutte. Les au­to­ri­tés sa­ni­taires mau­ri­ta­niennes ont pro­cé­dé en oc­tobre 2009 à la des­truc­tion de plus de 20 tonnes de mé­di­ca­ments et pro­duits phar­ma­ceu­tiques fal­si­fiés. Au Ca­me­roun, en Août 2009, les forces de l’ordre ont pro­cé­dé à la sai­sie de mé­di­ca­ments de la rue.

Au­jourd’hui le Ca­me­roun s’en­gage en­core da­van­tage dans la lutte contre les faux mé­di­ca­ments et de­vrait si­gner pro­chai­ne­ment l’appel de Co­to­nou qui vise à ob­te­nir à terme la si­gna­ture d'une conven­tion in­ter­na­tio­nale contre les faux mé­di­ca­ments.

Afrique Avenir
Revenir en haut Aller en bas
 
Mobilisation des pays africains dans la lutte contre les fau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport sur la lutte contre l'insécurité - 2014 (Mission d'information Blazy)
» lutte contre la vitesse et l’alcool au volant renforcée
» la lutte contre les mines
» Il lutte contre le sommeil
» Lutte contre le fanatisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:::|| AU FOND DU SENEGAL ||:::. :: .:::|| CONCEPT ETUDES ||:::. :: .:::|| SCIENCE ||:::. :: concept médecine-
Sauter vers: