Toute la culture sénégalaise, l'expression des jeunes sénégalais, le sénégal vue en profondeur.


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mosquée de Drancy : une caméra dissimulée dans les toilettes

Aller en bas 
AuteurMessage
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 56
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Mosquée de Drancy : une caméra dissimulée dans les toilettes   Mar 23 Mar 2010 - 21:40

A Drancy, les choses se compliquent pour les autorités qui avaient réussi, dans un premier temps, à convaincre l’opinion et les médias que la mosquée de Drancy faisait l’objet de pressions « islamistes » contre « l’imam des juifs ». Au fil du temps, il est apparu que ce qui est remis en cause par les fidèles de la mosquée de Drancy, c’est la mise sous tutelle de leur mosquée par l’entremise de Hassan Chalghoumi. Tout le monde comprend aujourd’hui que ce qui est reproché à ce dernier n’est pas d’être l’imam des juifs, mais bien d’être entre autres l’imam du CRIF, qui lui dicte la conduite à avoir. La soudaine carrière médiatique et le soutien de politiques de premier ordre sonnent comme des aveux : comment expliquer qu’un parfait inconnu parlant très mal le français soit du jour au lendemain non seulement devenue la coqueluche des politiques, mais encore érigé en modèle parfait de l’intégration républicaine des musulmans de France ? La ficelle était trop grosse pour durer.

Mais voilà, ceux qui ont conduit Hassan Chalghoumi à agir contre les fidèles de la mosquée de Drancy, ceux-là même qui ont cherché à en faire une icône politico-médiatique voient leur stratagème prendre l’eau. La gestion de l’islam à baba, cet islam néocolonial, a aujourd’hui du plomb dans l’aile. Les musulmans d’hier étaient manipulables, parce que analphabètes ou illettrés, souvent timorés et surtout redevables d’avoir été accueillis dans ce pays. Ceux d’aujourd’hui sont français. Et comme tout français, ils refusent d’être déconsidérés, d’être mis sous tutelle du pouvoir politique ou encore d’être soumis aux desiderata de potentats locaux.

Peut-on reprocher aux musulmans de refuser que Hassan Chalghoumi soit « placé par le maire à la tête de l’association qui gère la mosquée« , comme l’écrit Stéphanie Lebars dans un article du Monde.fr ? Qui comprendrait que le maire d’une banlieue nomme le curé de l’église du coin ou encore le rabbin de la synagogue de la ville ?

Quel citoyen accepterait que l’on place à son insu une caméra cachée dans les toilettes d’un lieu de culte ? Est-il acceptable que les lois de la République soient bafouées par ceux-là mêmes qui prétendent la servir ? Est-on en droit de fouler au pied les droits des citoyens musulmans, sous prétexte qu’ils soient musulmans ?

Citoyen Français de confession Musulmane
Revenir en haut Aller en bas
 
Mosquée de Drancy : une caméra dissimulée dans les toilettes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Construction d'une mosquée au Havre :
» Certification halal : 900 000 euros par an pour la mosquée de Lyon
» Augmentation des vols de chaussures dans les mosquées....
» Zeph à l' mosquée.
» [Campagne] LES COMORES - TOME 001

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:::|| AU FOND DU SENEGAL ||:::. :: .:::||CONCEPT RELIGION ||:::. :: .:::|| CONCEPT ISLAM ||:::. :: concept Discussions libres-
Sauter vers: