Toute la culture sénégalaise, l'expression des jeunes sénégalais, le sénégal vue en profondeur.


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Paludisme : "Bracelets pour moustiquaires"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Paludisme : "Bracelets pour moustiquaires"   Jeu 18 Fév 2010 - 16:34

AfricAware a lancé une vaste campagne de sensibilisation contre le paludisme

Le principe est simple : acheter des bracelets et des moustiquaires seront gratuitement distribuées. AfricAware, une association sénégalaise, a entamé une campagne ayant pour intitulé « Stop au paludisme, maintenant ! » Par le biais de vente de « bracelet4nets » (bracelets pour moustiquaires), l’organisation cherche à sensibiliser les populations civiles dans la lutte contre cette maladie. Avec le soutien de stars du football comme Didier Drogba, Nicolas Anelka ou Obi Mikel, un spot a été lancé sur TV5 Monde.

Sauver la vie d’un enfant grâce à une moustiquaire imprégnée. C’est possible ! L’association AfricAware, basée au Sénégal, a lancé le 25 janvier dernier une campagne de sensibilisation et de lutte contre le paludisme. Avec 10 « bracelets4nets » (des bracelets pour des moustiquaires) vendus à 500 FCFA (environ 76 centimes d’euros), une moustiquaire est achetée. Des moustiquaires imprégnées pourront ainsi être distribuées gratuitement aux populations les plus vulnérables.

« Stop au paludisme, maintenant ! » Tel est le message diffusé sur les bracelets colorés en silicone. L’initiative permettra de sensibiliser les Africains qui côtoient quotidiennement la maladie. « Contre ce fléau, offrir une moustiquaire est le plus beau cadeau qu’on peut faire », a dit à Afrik.com la Présidente de l’association AfricAware, Seynabou Sy. Plus de 500 millions de personnes dans le monde sont touchées par le paludisme chaque année. Parmi elles, près d’un million en meurent, dont 90% d’Africains. La pandémie est la première cause de mortalité au Sénégal. Les femmes et les enfants en sont les premières victimes.

Comment s’organiser ?

« En tant que société civile, que pouvons-nous faire pour aider les populations dans le besoin ? La lutte contre le paludisme ne doit pas être uniquement menée par les gouvernements qui, eux-seuls, n’obtiennent pas les meilleurs résultats. Avec l’initiative des Bracelets Pour Moustiquaires, on veut créer une immense chaîne de solidarité, et être plus fort ensemble pour combattre le paludisme », a rajouté Senabou Sy.

La campagne s’appuie sur une centaine d’entreprises, de restaurants, d’étudiants et d’organisations des sociétés civiles africaines chargés de vendre les petits bracelets jusqu’au 25 avril, journée mondiale contre le paludisme. Si les bracelets voyagent dans 28 pays jusqu’en Europe et en Amérique, les distributions de moustiquaires gratuites se feront dans quatre pays d’Afrique (Sénégal, Mali, Burkina Faso et Guinée-Bissau). Lors de la première édition en 2008, près de 20 000 moustiquaires ont été distribuées aux populations les plus fragiles. Pour que le matériel soit bien utilisé, le travail de sensibilisation a été mis en avant et des troupes de théâtre font également partie de l’aventure.

De la sensibilisation

Depuis le lancement de la campagne, un spot de sensibilisation est diffusé sur la chaîne panafricaine TV5 Monde. Près de 50 pays peuvent dès lors visionner les stars de football Didier Drogba, Nicolas Anelka, Obi Michel ou encore Paulo Ferreira porter le bracelet. « Il faut encourager les initiatives africaines de ce genre car c’est d’abord à nous de prendre nos responsabilités pour faire reculer le paludisme. Il est grand temps d’agir. Pour moi, cette prise de conscience de chaque africain est fondamentale. C’est pour ça que j’ai voulu soutenir AfricAware et la campagne Bracelets4Nets », a expliqué l’ivoirien Didier Drogba.

L’initiative ne concerne pas seulement l’Afrique. Il s’agit d’une affaire mondiale et d’une entraide internationale. Après le discours de Barack Obama au Ghana, AfricAware rappelle l’importance de « la notion de responsabilisation des Africains ». Un travail de longue haleine. La lutte contre le paludisme ne peut se faire que dans un univers solidaire et fraternel.


Acheter un bracelet AfricAware
Revenir en haut Aller en bas
 
Paludisme : "Bracelets pour moustiquaires"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Session hiver 2011 des ateliers "Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent"
» "Notre pain quotidien", un film pour débattre
» Festival "Une scène pour tous" à La Loupe (28)
» petits "trucs" naturels pour la grossesse
» Tourisme... "Normandie pour la vie".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:::|| AU FOND DU SENEGAL ||:::. :: .:::|| CONCEPT COMMUNICATION ||:::. :: .:::|| COMMUNIQUER ||:::. :: concept Humanitaire-
Sauter vers: