Toute la culture sénégalaise, l'expression des jeunes sénégalais, le sénégal vue en profondeur.


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La SFI prend 16,6% dans le capital de la Comasel

Aller en bas 
AuteurMessage
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 56
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: La SFI prend 16,6% dans le capital de la Comasel   Mar 16 Fév 2010 - 9:32

La SFI prend 16,6% dans le capital de la Comasel
Le Sénégal cède encore ses actions pour l’électrification des zones rurale.


C’était bel et bien annoncé lors de la tournée des exportateurs marocains en Afrique en décembre dernier. L'ONE fait bonne figure dans le continent et sa réussite au Sénégal n'est que le début. L'Office, est-il nécessaire de le préciser, avait remporté l'appel d'offres international pour la concession de l'électricité à Saint-Louis (nord du Sénégal) aux côtés de grands groupes comme Electricité de France (EDF). Ce n’est pas tout, car la Société financière internationale (SFI), relevant de la Banque mondiale (BM) vient de prendre participation dans le capital de la compagnie maroco-sénégalaise de l'électricité (Comasel), filiale de l'ONE.

Selon le contrat qui a été signé, la SFI prend 16,6% dans le capital de la Comasel. Créée en octobre 2008, cette dernière assure durant 25 ans l'électrification, la gestion et la distribution dans les zones rurales de Saint-Louis, Dagana et Podor. La concession couvre plus de 550 villages regroupant une population de 362.000 habitants (41.000 foyers).. La Comasel s'engage à raccorder près de 20.000 ménages, durant les 3 premières années pour augmenter le taux d'électrification de la région de Saint-Louis de 18 à 50% à l'horizon 2012.. Il est aussi fort probable, nous dit-on que l'ONE décroche une nouvelle concession à Louga. En tout cas, dans sa stratégie nationale d'électrification, les autorités sénégalaises ont réparti l'étendue de son milieu rural en 11 concessions qui feront l'objet d'appels d'offres internationaux. C'est dire que le terrain est encore vierge et que les opportunités ne manqueront pas pour un Office qui a déjà pris pied dans ce pays africain où les projets structurants se multiplient. D’où l’importance de libérer des actions pour atteindre l’objectif selon laquelle il faut électrifier les zones rurales avant 2012.

leral.net

Lundi 15 Février 2010 - 17:01
leral .net
Revenir en haut Aller en bas
 
La SFI prend 16,6% dans le capital de la Comasel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fond FTQ
» renseignement pour engagement dans la marine belge
» L’ONE introduit en Bourse une part de son capital dans EET
» Fissure et infiltration d'eau de pluie dans les appartements
» Splash : Prêt pour le grand plongeon... Dans le ridicule ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:::|| AU FOND DU SENEGAL ||:::. :: .:::|| CONCEPT ETUDES ||:::. :: .:::|| SCIENCE ||:::. :: concept économie-
Sauter vers: