Toute la culture sénégalaise, l'expression des jeunes sénégalais, le sénégal vue en profondeur.


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA MINISTRE FRANÇAISE DES TICS AU CNP

Aller en bas 
AuteurMessage
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 56
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: LA MINISTRE FRANÇAISE DES TICS AU CNP   Sam 19 Déc 2009 - 22:06

LA MINISTRE FRANÇAISE DES TICS AU CNP : Faire des Tics le moteur de l’économie sénégalaise

C’est une convergence de vues qui s’est dégagée entre le Cnp et la secrétaire d’Etat française à la Prospective et au développement de l’Economie numérique. Les deux parties sont d’accord pour que l’Etat mette de plus en plus l’accent sur les contenus afin de faire des Tics un levier de l’économie.

« Je crois beaucoup au potentiel des Tics en Afrique de l’Ouest notamment au Sénégal qui est un pont avancé dans ce secteur. Les Tics constituent un outil pour sauter des étapes et avancer plus rapidement sur le chemin du développement », a déclaré Nathalie Kosciusko-Morizet, en écho au propos d’Antoine Ngom, président de l’Organisation des professionnels des technologies de l’information et de la communication (Optic), une structure membre du Conseil national du patronat (Cnp). Pour son premier déplacement en Afrique de l’Ouest depuis sa nomination, Nathalie Kosciusko-Morizet, la secrétaire d’Etat française à la Prospective et au développement de l’Economie numérique, s’est dite en phase avec le patronat sur la plupart des sujets. De l’avis d’Antoine Ngom aussi, ce secteur à forte valeur ajoutée, avec son énorme potentiel, peut constituer un véritable levier de croissance si la volonté politique nationale se traduit en actes concrets. Les Tics contribuent à hauteur de 7 % dans le Produit intérieur brut (Pib) du Sénégal. Mais l’essentiel de cette part provient des télécommunications. L’objectif est d’amener ce chiffre à 15 % d’ici peu, en développant les PME, d’après M. Ngom. Pour cela, il faudra une meilleure structuration en regroupant les entreprises de très petite taille pour les permettre d’accéder aux financements par le biais du partenariat public-privé. « C’est là que nous attendons beaucoup des partenaires. Nous voulons profiter de l’expérience française dans ce domaine », explique le président de l’Optic qui s’est engagé dans un processus de mise en place d’incubateurs d’entreprises et assiste les Pme dans la recherche de financements et sur le plan fiscal, révèle son directeur. S’appuyant sur l’exemple de la France, la secrétaire d’Etat française estime qu’il faut plus réorienter l’effort de l’Etat -qui jusque-là s’est trop positionné sur l’accès- vers les contenus et les pratiques pour créer des emplois. C’est cette orientation qu’a choisi le gouvernement français dans le cadre du Grand emprunt national. Sur les 4,5 milliards d’euros dont bénéficie son département, plus de la moitié sera dépensée sur les contenus (le télétravail, par exemple), révèle Mme Kosciusko-Morizet. Elle invite le Sénégal à relancer et réorienter les coopérations existantes dans le domaine des Tics.

Source: le Soleil
Revenir en haut Aller en bas
 
LA MINISTRE FRANÇAISE DES TICS AU CNP
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» La Marine Française
» Et la Normandie devint française!
» La marine française en 1720
» Origine des noms de famille d'origine Française installées au Canada

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:::|| AU FOND DU SENEGAL ||:::. :: .:::|| CONCEPT ETUDES ||:::. :: .:::|| SCIENCE ||:::. :: concept économie-
Sauter vers: