Toute la culture sénégalaise, l'expression des jeunes sénégalais, le sénégal vue en profondeur.


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 AVORTEMENT VOLONTAIRE AYANT ENTRAINE LA MORT

Aller en bas 
AuteurMessage
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 56
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: AVORTEMENT VOLONTAIRE AYANT ENTRAINE LA MORT   Sam 19 Déc 2009 - 21:53

AVORTEMENT VOLONTAIRE AYANT ENTRAINE LA MORT : 3 ans requis contre l’amant et l’infirmier

Article publié le 19 décembre 2009

Bira Diallo, amant de la victime qui a rendu l’âme lors d’une interruption de grossesse, a fait face, hier, au tribunal des flagrants délits de Dakar. Il a répondu du délit d’interruption volontaire de grossesse.L’infirmier qui avait loué ses services pour faire avorter la dame est poursuivi pour complicité. Le parquet a trouvé les faits constants et a requis 3 ans pour tous les prévenus. Alors que la partie civile réclamé 5 millions de FCFA pour la réparation du préjudice.

Bira Diallo, courtier et marié à deux épouses, a comparu, hier, devant le juge pénal pour répondre de l’infraction d’interruption volontaire de grossesse ayant entraîné la mort. La défunte, M.D, avait une histoire amoureuse avec ce polygame. C’est ainsi qu’elle a contracté une grossesse. Elle n’avait pas voulu de cette grossesse et avait décidé d’y mettre un terme. Au début, Bira Diallo n’est pas d’accord avec la décision, mais il a fini par céder à la pression de sa dulcinée. C’est l’ami de Bira, Sory Coulibaly, qui met en rapport le couple et l’infirmier à la retraite Yafaye Biaye. Ce dernier soumet la victime à un traitement.

Au cours de ce traitement, le père de la fille a constaté que son enfant s’amaigrissait de jour en jour. Mais elle évoquait une diarrhée pour dissimiler son état. Ce n’est qu’au quatrième mois de la grossesse qu’elle décide de dire la vérité à son entourage. Mais son état était devenu très grave. Ainsi elle a été hospitalisée successivement à Nabil Choucair, Abass Ndao et Principal où elle a rendu l’âme.

Au cours de l’audience, l’infirmier a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Il a expliqué que c’est Bira qui lui a payé la somme de 20.000 FCFA pour faire avorter son maîtresse. Qu’il lui faisait des piqûres. Cependant, l’ami de Bira, Sory Coulibaly, a contesté les faits jurant qu’il n’a rien à voir dans cette affaire. Bira, lui, a contesté ses déclarations faites à l’enquête préliminaire de police disant qu’il a fini par rejoindre la volonté se son copine. « Si j’ai payé 20.000 FCFA à l’infirmier, c’est pour le convaincre de ne pas accéder à la demande de la fille », a-t-il lancé au juge.

Dans sa plaidoirie, l’avocat de la partie civile pense que les prévenus ne devraient pas comparaître devant cette juridiction puisqu’ils sont de véritables assassins. Il a fait savoir que le traitement fait à la femme a coûté la vie à deux personnes. Il a réclamé la somme de 5 millions FCFA en guise de dommages et intérêts. Le ministère public qui a trouvé les faits constants et imputables aux prévenus a requis une condamnation ferme de 3 ans. Les avocats de la défense de déclarer que c’est la victime qui est allée voir elle-même l’infirmier pour se faire avorter.

Ils ont poursuivi en faisant savoir que si elle est absente à ce procès en tant que prévenue c’est qu’elle n’est plus de ce monde. Ils ont plaidé l’application bienveillante de la loi. L’affaire est mise en délibéré au 22 décembre prochain

sen24heures.com
Revenir en haut Aller en bas
 
AVORTEMENT VOLONTAIRE AYANT ENTRAINE LA MORT
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» besoin d'aide accident de la route
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var
» 1087 - Mort de Guillaume le Conquérant à Rouen ...
» Paulo le poulpe est mort !!!!!!!!!
» Un rapport entre simplicité volontaire et radinisme?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:::|| AU FOND DU SENEGAL ||:::. :: .:::|| CONCEPT ETUDES ||:::. :: .:::|| SCIENCE ||:::. :: concept sociologie-
Sauter vers: