Toute la culture sénégalaise, l'expression des jeunes sénégalais, le sénégal vue en profondeur.


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aux enchères, les sculptures d'Ousmane Sow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Aux enchères, les sculptures d'Ousmane Sow   Mar 8 Déc 2009 - 23:58

Aux enchères, les sculptures d'Ousmane Sow ne font pas recette

PARIS (AFP) - 08.12.2009

Sculpteur populaire qui a toujours voulu rester indépendant, l'artiste sénégalais Ousmane Sow n'a pas fait recette mardi chez Christie's où il mettait en vente dix de ses oeuvres originales exposées en 1999 sur le Pont des Arts à Paris.

Sculpteur populaire qui a toujours voulu rester indépendant, l'artiste sénégalais Ousmane Sow n'a pas fait recette mardi chez Christie's où il mettait en vente dix de ses oeuvres originales exposées en 1999 sur le Pont des Arts à Paris.

Seules deux sculptures ont trouvé preneur, a indiqué à l'AFP la maison d'enchères Christie's.

Désireux d'édifier un "musée des grands hommes" dans son pays, le sculpteur sénégalais Ousmane Sow, 74 ans, avait accepté de vendre aux enchères dix de ses oeuvres originales exposées en 1999 sur le Pont des Arts.

Guerriers Masaï du Kenya, lutteurs de l'ethnie Nouba du sud Soudan, Zoulous d'Afrique du Sud: ces grandes statues, au souffle épique, chantant les grands peuples africains, avaient été vues par plus de trois millions de visiteurs cette année-là.

Le "Guerrier debout" (1989) de la série des Masaï, haut de 2,60 mètres, a été vendu 121.000 euros (avec frais), a indiqué Christie's. Il était estimé entre 100.000 et 150.000 euros (hors frais).

Le "Couple de lutteurs aux bâtons" de la série des Nouba, réalisé entre 1984 et 1987, a été adjugé 73.000 euros (avec frais). Il était estimé entre 70.000 et 90.000 euros (hors frais).

Pour les autres oeuvres, le prix de réserve n'a pas été atteint. Ainsi le "Lutteur debout" de la série des Nouba, qui a été présenté à la Documenta de Kassel en 1992, n'a pas trouvé preneur.

"Ousmane Sow est un artiste qui jouit d'une très grande popularité", a souligné Christophe Durand-Ruel, spécialiste de l'art contemporain chez Christie's. "Il n'a jamais joué la carte du marché de l'art. Il a toujours souhaité rester indépendant du système des galeries et dont a fortiori du second marché que constituent les enchères", a-t-il expliqué.

"Nous avions quelque espoir que sa popularité ferait la différence mais le le marché n'a pas répondu présent", a ajouté l'expert.

La taille de ses sculptures monumentales a pu gêner les acheteurs. Ces oeuvres orignales, réalisées en technique mixte, avec des matériaux tenus secrets par l'artiste, ne peuvent rester à long terme en extérieur.

Ousmane Sow vendait ces oeuvres pour réaliser un projet qui lui est cher: un "musée des grands hommes", à 70 km de Dakar, en pleine campagne.

Ce musée accueillera entre autres les sculptures du général de Gaulle, de Victor Hugo, de Nelson Mandela. Et surtout celle de Moctar Sow, son père, décédé en 1956.

Ousmane Sow est un sage. Il sait prendre son temps et ne se donne pas de date pour l'ouverture de ce musée dont il est en train de réaliser lui-même la maquette.

Revenir en haut Aller en bas
 
Aux enchères, les sculptures d'Ousmane Sow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment vendre ses sculptures
» Sculptures érotiques
» Ousmane Sow
» Sculptures : Camille CLAUDEL à Dijon
» Le Viaer Marchi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:::|| AU FOND DU SENEGAL ||:::. :: .:::|| CONCEPT ART ||:::. :: .:::|| ART DIVERS ||:::. :: concept peintures, art moderne, art plastique...-
Sauter vers: