Toute la culture sénégalaise, l'expression des jeunes sénégalais, le sénégal vue en profondeur.


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Suisse interdiction de construction de minarets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Suisse interdiction de construction de minarets   Mer 2 Déc 2009 - 10:18

INTERDICTION DE CONSTRUCTION DE NOUVEAUX MINARETS
Conscience citoyenne demande de dépassionner le débat




Les résultats du référendum suisse interdisant la construction de nouveaux minarets ne fait pas couler de l’encre et de la salive seulement en Europe. Au Sénégal aussi, l’affaire soulève un tollé. Ainsi, le mouvement Conscience citoyenne demande de dépassionner le débat pour éviter les excès inutiles et nuisibles à la paix dans le monde.

«A l'image de tous les citoyens du monde épris de paix, de justice et surtout de tolérance, en ma qualité de leader du mouvement Conscience citoyenne, je me suis réveillé aujourd’hui choqué et inquiet des résultats du référendum sur les minarets en Suisse», déclare Malick Mbaye, président du mouvement Conscience citoyenne, et par ailleurs conseiller municipal à Thiès. A présent, suggère-t-il, «la chose qui reste à faire (entre autres) c'est de mener une bataille de l'opinion pour le triomphe de la Suisse tolérante et respectueuse de l’autre, c’est-à-dire la vraie Suisse». Le président du mouvement Conscience citoyenne d’ajouter : «Face à cette démarche et initiative nous aurons les extrémistes de tous bords (religieux, politiques) qui feront de cette affaire un fonds de commerce» .
A ce sujet, ledit mouvement s'engage pour la tenue à Dakar, Paris, Bruxelles, Casablanca de marches pacifiques suivies de sit-in, de campagnes d'affichages, de conférences sur le thème. «Notre démarche est d'autant plus judicieuse que le minaret n'est pas un symbole de l'Islam mais un signe simplement décoratif de la mosquée : un signe quand même. Et puis que vaut donc le minaret à côté de la Burqa interdite en France par le président Nicolas Sarkozy lui-même.» ?
Le mouvement Conscience citoyenne demande de dépassionner le débat pour éviter les excès inutiles et nuisibles à la paix dans ce monde.
Les résultats de ce référendum interdisant désormais la construction de nouveaux minarets, Malick Mbaye se dit certain qu’ils «ne traduisent aucunement dans la réalité les sentiments des Suisses. Ces hommes et ces femmes qui, dans leur écrasante majorité, sont connus pour leur tolérance et leur respect de l'autre». Cependant, poursuit le président de Conscience citoyenne, «le fait est là : 57 % du peuple suisse votant ont manifesté rejet et intolérance envers la communauté musulmane ou plus précisément une certaine forme de l'Islam. Cette situation interpelle de la part d'une Association comme la nôtre une attitude certes ferme mais responsable et dépassionnée».
C'est pourquoi, le mouvement Conscience citoyenne estime que la responsabilité des autorités suisses est grandement engagée dans cette affaire, car elles n'ont pas pris l'exacte mesure de la gravité de l'issue de ce référendum. Sinon, «elles auraient pu déployer toute la stratégie de communication et de sensibilisation nécessaire au triomphe du Non mais elles (autorités suisses) ont minimisé la force de persuasion de l'autre camp qui a surtout joué sur "la peur de l'étranger" pour remporter ce vote».
Georges Nesta DIOP( walfadjri)

Mardi 1 Décembre 2009 - 20:41
Dor Fayou
Revenir en haut Aller en bas
 
Suisse interdiction de construction de minarets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Flotte Suisse sur le Lac Léman
» l'armée suisse
» NYX en Suisse
» Date de construction d'une maison familiale ?
» carrière en construction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:::|| AU FOND DU SENEGAL ||:::. :: .:::||CONCEPT RELIGION ||:::. :: .:::|| CONCEPT ISLAM ||:::. :: concept Islam-
Sauter vers: