Toute la culture sénégalaise, l'expression des jeunes sénégalais, le sénégal vue en profondeur.


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un moustique, une piqûre, deux virus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Un moustique, une piqûre, deux virus   Mer 1 Avr 2009 - 9:24

Pour la première fois, des chercheurs ont observé qu’un moustique pouvait être porteur en même temps de deux virus.

Le moustique tigre (Aedes albopictus) est une espèce originaire d'Asie du Sud-Est et de l'Océan Indien.




(©IRD, Michel Dukhan)



Du point de vue du moustique tigre, ces dernières années sont le récit d’une success story : ce moustique originaire d’Asie s’est répandu sur tous les continents, profitant des transports de pneus pour voyager et des réserves d’eau stagnante à sa disposition pour proliférer. Il est devenu célèbre en en 2006 à l’île de la Réunion en tant que principal vecteur du virus du chikungunya, qui a infecté près de 300.000 personnes en quelques mois. Aedes albopictus, de son nom latin, gagne du terrain sur d’autres moustiques porteurs de maladie, comme Aedes aegypti. Non content de tout cela, il serait en plus capable de transmettre deux maladies en même temps, la dengue et le chikungunya, affirment des chercheurs français et gabonais.

Eric Leroy, de l’Institut de recherche pour le développement (IRD, Marseille), et ses collègues du Centre de recherches médicales de Franceville (Gabon), ont étudié en 2007 une double épidémie de dengue et de chikungunya survenue au Gabon –une première sur le continent africain. Les chercheurs ont prélevé plusieurs espèces de moustiques sur les sites touchés par l’épidémie et ont découvert que le moustique tigre pouvait à la fois être porteur du virus du chikungunya et de celui de la dengue. Ils ont également constaté que certains patients avaient contracté simultanément les deux maladies. Il s’agit des premiers cas de co-infection observés pour ces deux virus.

Même si la dengue et le chikungunya sont rarement des maladies mortelles, leur recrudescence ou leur apparition dans plusieurs zones de la planète en font des problèmes croissants de santé publique. Curieusement, l’équipe d’Eric Leroy a découvert, en analysant les génomes viraux, que le virus de la dengue qui sévissait en 2007 au Gabon était très différent de ceux qui circulent en Afrique. Il s’agirait d’une souche asiatique importée au Gabon.

C.D.
Sciences-et-Avenir.com
30/03/
Revenir en haut Aller en bas
 
Un moustique, une piqûre, deux virus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Raz le bol des cousins !
» Je suis perdu [Choix deux sièges auto]
» Virus sur Mac
» porter deux bébés
» (79) LES DEUX SEVRES archives en ligne et Cadastre Napoléonien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:::|| AU FOND DU SENEGAL ||:::. :: .:::|| CONCEPT ETUDES ||:::. :: .:::|| SCIENCE ||:::. :: concept médecine-
Sauter vers: