Toute la culture sénégalaise, l'expression des jeunes sénégalais, le sénégal vue en profondeur.


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mauritanie-Sénégal : La Réserve de biosphère du Delta ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Baghera
Membre V.I.P.
Membre V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 868
Age : 56
Date d'inscription : 03/06/2008

MessageSujet: Mauritanie-Sénégal : La Réserve de biosphère du Delta ...   Sam 7 Fév 2009 - 16:50

Mauritanie-Sénégal : La Réserve de biosphère du Delta du fleuve inaugurée


Le ministre d’Etat, ministre de l’Environnement, Djibo Leyti Kâ et son homologue mauritanien, le Dr Mohamed Ould Ahmed Salem, ont co-présidé, à Diawling (Mauritanie), l’inauguration de la Réserve de biosphère transfrontalière du Delta du fleuve Sénégal.

Ce lancement, selon les deux ministres, est l’expression de la volonté politique des Etats à soutenir la protection des ressources vivantes dans un cadre écologique. La réserve transfrontalière englobe les parcs nationaux du Diawling en Mauritanie et des oiseaux du Djoudj, les réserves de Gueumbeul, de la Langue de Barbarie, les aires marines protégées couvrant le Delta commun aux deux pays, soit près de 450 ha pour la partie sénégalaise et plus de 200.000 ha pour la partie mauritanienne.

Djibo Kâ a rappelé que la réserve est le fruit d’un long processus, officiellement entamé le 20 mai 2000, par le protocole de jumelage entre les parcs du Diawling et du Djoudj tendant à renforcer les liens de coopération scientifique, technique et culturelle entre les deux aires protégées.

« La réserve est donc la matérialisation de ce partenariat qui vise la réalisation de l’objectif 7 du plan stratégique 1997 de la convention de Ramsar qui encourage le jumelage des zones humides transfrontalières et d’autres zones humides ayant des caractéristiques semblables en vue de servir d’exemple pour illustrer les avantages de la coopération internationale », a-t-il indiqué.

Le ministre mauritanien a, pour sa part, indiqué que les deux pays, depuis longtemps, se sont fermement engagés dans la valorisation économique des ressources naturelles de cet espace par l’aménagement hydraulique du fleuve et la protection de son environnement naturel.

Après l’inauguration du bâtiment de la Réserve, les deux ministres ont présidé la première réunion du comité de coordination transnationale.

Les délégations ont aussi visité le plan d’eau de Djoudj, le nichoir des pélicans, le grand lac et ses miradors, les installations de l’Omvs au niveau du barrage de Diama, s’informant sur le projet de gestion des plantes aquatiques envahissantes.
Samba Oumar FALL
Le Soleil
Revenir en haut Aller en bas
http://magic-moments.forums-actifs.com
 
Mauritanie-Sénégal : La Réserve de biosphère du Delta ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Préserve ta langue de ce qui est mauvais, et tes lèvres du langage de tromperie
» 6ème CIR (Compagnie d'Intervention de Réserve)
» Le général d’armée 2ème section Bruno DARY et le devoir de réserve !
» [Opérations diverses] Mauritanie
» Le DEVOIR de réserve (et non pas le Droit de réserve)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:::|| AU FOND DU SENEGAL ||:::. :: .:::|| CONCEPT DISCUSSIONS LIBRES ||:::. :: .:::|| LIBRE COMME LIBRE ||:::. :: concept autres sujets-
Sauter vers: