Toute la culture sénégalaise, l'expression des jeunes sénégalais, le sénégal vue en profondeur.


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 une histoire ......

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: une histoire ......   Mer 24 Déc 2008 - 22:02

Dans le dernier tiers de la nuit d'un vingt neuvième jour du mois de Ramadan, alors que nous lisions dans la prière les sourates «Sad » et « Addoukhane » et que nous écoutions des versets pleins de leçons, nous entendîmes un jeune homme d'une vingtaine d'années pleurer. En effet, des verset comme celui-ci: « Ceci est un rappel et les pieux auront un meilleur retour » touchèrent son for intérieur et firent vibrer son coeur et tout son être.

Tou
s ceux qui l'entendirent, eure
nt pitié de lui.

Dan
s la deuxième rak'a de la prière, les versets de la sourate 'La fumée' émurent to
us les coeurs.

Ecou
te comment toute une communauté devient négligeable pour Allah 'azawajal lorsqu'elle transgresse Ses commandements et lorsqu'elle désobéit à S
es Messagers :


17. Et avant eux Nous avons déjà éprouvé le peuple de Pharaon, quand un noble Messager leur était venu (4),

18. [leur disant]: «Livrez-moi les serviteurs d'Allah! Je suis pour vous un Messager digne de confiance.


19. N
e vous montrez pas hautains vis-à-vis d'Allah, car je vous apporte une preuve évidente.

20. Et
je cherche protection auprès de mon Seigneur et votre Seigneur, pour que vous ne me l
apidiez pas.

21.
Si vous ne voulez pas croire en moi, éloignez-vous de moi».

22. Il invoqu
a alors son Seigneur: «Ce sont des gens criminels».

23.
«Voyage de nuit avec Mes serviteurs; vous serez pour
suivis (5).

2
4. Laisse la mer calme; [telle que tu l'as franchie] ce sont, des armées [vouées] à la no
yade».

25
. Que de jardins et de sources ils laissèrent [derrière eux]


26.
que de champs et de superbes résidences,

27. que d
e délices au sein desquels ils se réjouis
saient.

2
8. Il en fut ainsi et Nousmes qu'un autre peuple e
n hérita.

29.
Ni le ciel ni la terre ne les pleurèrent et ils n'eurent aucun
délai.

Allah 'aza
wajal les négligea alors le jour où ils allèrent à l'encontre de Ses recommandations. Le puissant impact de ces versets ne fit qu'accentuer les pleurs de notre jeune homme. Combien est il grand ce Coran et combien admirables sont ses versets!

Le
ur impact ébranle le coeur.

Ecoute, q
u' Allah 'azawajal te bénisse, et essaye de prêter attentivement ton oreille à ces versets de la sourate « La Fumée » qui rappellent le grand rendez vous qui rassemblera les anciens et les derniers à un endroit où les noyés dans les mers de plaisir et de péchés viendront s'échouer « en portant leurs pécs sur leur dos. Maudit soit ce qu'ils portent ».

....
.

Ces
versets eurent donc un effet étonnant sur ce jeune. Au point que tous ceux qui étaient présent eurent de la peine à le voir ainsi abondammen
t pleurer.
Q
uand la prière fut achevée, ils l'entourèrent et tentèrent de le calmer et de lui rappeler la miséricorde et la grâce du Seigneur.


Plus tard, nous sommes restés pour discuter seuls, lui et moi.

Et tout en cont
inuant à pleurer il me dit: « Par Allah, j'ai affreusement honte devant Lui. Je Lui ai désobéit durant de longues années. Il me regardait mais jamais, je n'avais honte devant Lui ou devant Son regard! Pendant de longues années, je n'avais pas fait le jeûne du mois de Ramadan et je n'avais accompli aucune des prières prescr
ites.

C'est le prem
ier Ramadan de ma vie dans lequel je jeune et je fais mes prières... j'étais un submergé par les désobéissances et les transgression
s.

J'avai
s connu tous les genres de péchés, les grands et les petits : l'ivresse, l'adultère, la drogue,.
..

Je
dormais bercé par le rythme des chansons et je me réveillais avec ces dernières.


Quelle vie menais
-je, vraiment? Et, à deux jours du début du mois de Ramadan, des amis étaient passés me voir. Je leur avais préparé tous ce qu'il fallait pour les recevoir : boissons, drogues et ma guitare avec laquelle je jouais des morceaux. Nous étions quatre et deux d'entre nous avaient dit : « nous en avons marre de cette vie, ne serait il pas temps de chercher un vrai sens à notre vie? Nous avons perdu assez de temps comme ça! »

Nou
s avions accompli la prière du soir dans la mosquée et nous avions voulu que ce soit le début d'une vie droite et saine et la fin de la vie gâchée que nous menions ».



Dernière édition par julie le Mer 24 Déc 2008 - 22:25, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: une histoire ......   Mer 24 Déc 2008 - 22:15

Il continue son histoire : « Nous étions alors descendus de la voiture, mon copain et moi, et les autres avaient continué leur chemin.

A
ce moment, un jeune frivole, qui zigzaguait avec sa voiture dans la rue roulant à toute vitesse, dérapa et percuta de plein fouet celle de nos amis.

C'était u
n accident affreux qui venait de se produire là, devant nos yeux! Nous nous étions précipités ver le lieu du drame... leurs corps étaient déchiqueté... le sang coulait de partout... leurs os étaient broyés.... et leur âme s'était élevée vers leur Seigneur :
« L'agonie de la mort fait apparaître la vérité: ' Voilà ce dont tu t'écartais' ».

« Dis : 'La mo
rt que vous fuyez vous rattrapera bientôt, puis vous serez ramenés vers Celui qui a connaissance de ce qui est celé comme de ce qui est manifesté et Il vous avisera de ce que vous faisiez
».

« Toute âme goûtera
à la mort mais ce n'est qu'au Jour de la Résurrection que vous serez rétribués. Quiconque sera écarté du Feu et introduit au Paradis aura goûté à la réussite et la vie de ce monde n'est qu'un plaisir illusoire ».



Glorieux Allah! Ils ét
aient là il y'a encore quelques instants. Ils venaient de nous avouer comment ils avaient marre de mener une vie futile. Heureux soient ils! Ils étaient sérieux. Ils avaient disparue en quelques instants! Ils venaient de quitter la mosquée après y avoir accompli la prière du soir en groupe. Et notre Prophète salallahu 'alayhi wa salam a dit: 'celui qui accomplit la prière du soir en groupe, bénéficiera de la protection d'Allah jusqu'a ce qu'il se réveille'. Ils ne se sont jamais plus réveillés! J'avais dit alors en pleurant à celui qui resta avec moi: Si nous étions dans la voiture avec eux, comment aurions-nous rencontré Seigneur? Nous aurions été présentés à Lui en état d'ivresse et emportant avec nous nos boissons et nos drogues! Que le Seigneur est tolérant! Combien de nuits avions nous passés dans les turpitudes et dans les péchés alors qu'Il nous regardait!

Le jeune homme me racontait
son histoire, les larmes aux yeux. Et je me disais au fond de moi 'Heureux soit il avec ses larmes'

C'est dans un te
l état que se retrouve celui qui veut la voie du salut!
....

Après qu'il s'était calmé, je lui dis : 'lève toi maintenant. Tâche de préserver l'accomplissement de ta prière et rend grâce au Seigneur qui a allongé ta vie et qui t'a ainsi permis de t
e repentir'

Il dit 'Lou
ange à Allah 'azawajal qui m'a donné cette occasion et qui ne m'a pas pris la vie a l'impr
oviste'

J
e l'ai ensuite conseillé : 'Eloigne toi des gens voués a la perte et choisis une fréquentation de compagnons de bien. Monte avec eux dans le canot de sauvetage. Quand a moi je t'attend après le fête de rupture du jeune pour que nous
discutions un peu.

Il m'appe
la quelque jour après la fête et il me dit 'Par Allah 'azawajal j'accomplirai la prière de
l'aube avec toi'

Le lend
emain il était effectivement la. En le regardant la lumière de la foi émanait de son visage. Je me dis : 'Le Seigneur a raison de dire : 'As-tu vue celui qui fut mort et que nous avons fait revivre et affecté d'une lumière avec laquelle il marche entre les gens'


Quand il pa
rlait la sérénité et le calme se dégageaient de ses propos. La première chose qu'il a dite est celle ci : 'combien est elle merveilleuse la prière de l'aube. Et qu'il est beau le Coran'

Je me dis: 'Glorieux All
ah! Hier... des chants et de la musique et aujourd'hui.. La
prière et le Coran! '
...

Je
lance un appel à tous ceux qui sont égarés. N'est il pas temps de se repentir, de regretter, de s'éloigner des péchés et de prendre de bonnes résoluti
ons?

Vas tu maintenant
te précipiter à t'aligner dans les premier rangs lors des prières ou resteras tu toujours derrière dans les remous des vagues jusqu'a ce que la mort te surprenne dans un état non enviable? N'est il pas temps de frapper humblement a Sa porte? N'est il pas temps d'aller vers Lui et de dire ' Je frappe a Ta porte, Ô mon Créateur, en portant mes péchés sur mon dos, en traînant péniblement mes torts et en ayant le coeur assombri par les tristesses. La bonne voie amène Tes serviteurs vers Toi alors que ce sont mes péchés qui m'amènent au seuil de Ta porte et je me prosterne pour T'in
voquer.

Mon Dieu, je vi
ens sincèrement a Toi avec un manque manifeste et avec un coeur qui n'espère que Ton pardon
!

Mon
Dieu, je viens a Toi, portant en mon coeur, un grand désir de bénéficier de Ta clémence
!

Mon Dieu, je me repens à
Toi et je me dirige vers Toi!



Nous cherchons tous le bo
nheur. Et par Allah 'azawajal, je te jure que tu ne le trouveras que dans ton obéissance au Seigneur et dans une vie avec Allah 'azawajal et avec Son agrément. Le bonheur réside dans la repentance, dans le regret et dans l'imploration du pardon divin.

Tu ne le
trouveras que dans les larmes versées en com
pagnie de ton Seigneur.

T
u ne le trouveras qu'en compagnie des vertueuses, de fidèles
.

Tu ne le trouveras que dans
les pleurs provoqués par le repentir et dans les chagrins d'avoir péché.

Tu le trouveras
que dans tes inclinaisons au cours de l'exécution de tes prières, dans les prosternations, dans l'humilité pour Allah 'azawajal et dans Sa crai
nte.

T
u ne le trouveras que dans le jeune et dans l'obéissance au T
out Puissant.

Tu n
e le trouveras que dans la lecture attentive du Saint Coran et dans l'éloignement de toutes les futilités et de toutes les chansons.
Revenir en haut Aller en bas
 
une histoire ......
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Histoire des noms de nos navires
» L'histoire du Corps de Marine
» L'histoire de petit Louis
» histoire de paysan normand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:::|| AU FOND DU SENEGAL ||:::. :: .:::||CONCEPT RELIGION ||:::. :: .:::|| CONCEPT ISLAM ||:::. :: concept Récits et Poèmes-
Sauter vers: