Toute la culture sénégalaise, l'expression des jeunes sénégalais, le sénégal vue en profondeur.


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le pélerinage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Le pélerinage   Mer 19 Nov 2008 - 17:37

Bismi l-lâhi ar - Rahmâni r-Rahîm






Qu'est-ce que le Haj?





Le haj, pèlerinage à la ville sainte de La Mecque, située en Arabie Saoudite, est une obligation à réaliser pour tout musulman au moins une fois dans sa vie, à condition qu'il satisfasse un certain nombre d'exigences. Institué par Dieu, le cinquième de l'Islam est décrit dans le Coran.



Sourate 3, Verset 97
Là sont des signes évidents, parmi lesquels l'endroit où Abraham s'est tenu debout ; et quiconque y entre est en sécurité. Et c'est un devoir envers Dieu pour les gens qui ont les moyens d'aller faire le pèlerinage de la Maison. Et quiconque ne croit pas... Dieu se passe largement des mondes.


Sourate 2, Verset 196
Et accomplissez, pour l'amour de Dieu, le grand et le petit pèlerinage.

Cette obligation a été établie en l'An 9 après l'Hégire, appelée l'année de la délégation pendant laquelle la sourate Al-'Imrân a été révélée. Ce dernier verset extrait du Coran nous informe très clairement de la raison pour laquelle tout croyant doit faire le pèlerinage. C'est en effet pour l'amour de Dieu et en commémoration du voyage d'Abraham et de sa famille. Le croyant cherche ainsi à plaire à Dieu car ce pèlerinage peut lui permettre de faire pardonner tous ses péchés, comme l'a précisé le prophète1.


"Quiconque accomplit le pèlerinage pour l'amour de Dieu et s'abstient de toutes relations sexuelles avec son épouse, et ne fait pas de mal et ne commet pas de péchés, alors il retournera chez lui [après le pèlerinage sans péchés] comme s'il était à nouveau né."
(Sahih Al-Boukhari, Volume 2, livre 26, numéro 596)



Histoire et signification
Abraham (Ibrahim) est une figure emblématique chez les musulmans ; il est un modèle de piété et un fervent adorateur de Dieu, ayant toujours été défenseur de l'unicité divine. Abraham est considéré comme le patriarche du monothéisme pure.

Sourate 3, Verset 95
Dis : "C'est Allah qui dit la vérité. Suivez donc la religion d'Abraham, Musulman droit. Et il n'était point des associateurs".

Historiquement, il est parti de sa ville, Ur (Mésopotamie), après avoir exprimé son opposition aux pratiques polythéiste de son peuple, notamment de son père.


Sourate 6, Verset 74
(Rappelle le moment) où Abraham dit à 'Âzar, son père : "Prends-tu des idoles comme divinités? Je te vois, toi et ton peuple, dans un égarement évident!".
Il est alors partit s'établir en Égypte avec sa famille. Plus tard, il a conduit une de ses épouses, Hajar, et de leur fils Ismaïl, à une vallée d'Arabie, faisant confiance à Dieu qui devait s'occuper d'eux.

Hajar, préoccupé par son jeune bébé, commença à rechercher dans les environs de la nourriture et de l'eau. Ainsi, en réponse à sa recherche, Dieu fit sortir de sous le pied d'Ismaël une source d'eau afin d'étancher sa soif. Hajar avait escaladé les collines voisines recherchant de la nourriture et d'éventuelles caravanes. Certaines se sont arrêtées et ont demandé la permission à Hajar d'utiliser l'eau de cette source pour leur propre consommation et celle de leurs chameaux. Certains commerçants décidèrent de s'installer dans cette petite vallée : c'est comme cela que la ville de La Mecque est née.

Par la suite, la population augmenta. Abraham retournait de temps en temps rendre visite à sa famille. Alors qu'Ismaïl avait environ treize ans, ils construisirent la Kaaba, bâtiment de forme cubique vide, dans le but d'y vouer un culte au Dieu unique.

Sourate 2, Verset 127
Et quand Abraham et Ismaël élevaient les assises de la Maison, ils dirent : "Ô notre Seigneur, accepte ceci de notre part! Car c'est Toi l'Audient, l'Omniscient.".
Condition à remplir.
Plusieurs conditions sont à remplir afin de pouvoir effectuer le pèlerinage. Elles sont au nombre de quatre.


  1. Être musulman. En effet, dans la mesure ou l'intention dans le coeur est ce qui valide nos actes, une personne ne croyant pas en Dieu et en l'Islam ne peut voir "son pèlerinage" validé.
  2. Avoir pleinement possession de ses capacités mentales. Une personne atteinte de folie, de troubles du comportement... n'est pas dans l'obligation d'effectuer le pèlerinage.
  3. Avoir atteint l'âge de puberté (majorité), que ce soit chez l'homme ou la femme. L'enfant n'ayant pas de responsabilité à assumer comme l'adulte, il n'est pas obligatoire pour lui d'effectuer le pèlerinage. Cela dit, rien ne l'empêche de s'y rendre avec ses parents par exemple.
  4. Avoir les moyens physiques et financiers (provision et moyen de transport) afin de l'accomplir. Une personne qui n'a pas un état de santé lui permettant de faire le pèlerinage n'est pas obligé de l'accomplir. Par ailleurs, lorsque l'on parle de moyens financiers, il ne faut pas que la croyant oublie la famille dont il a la responsabilité, si c'est le cas. Il ne peut pas partir et laisser femme(s) et enfant(s) sans les ressources nécessaires afin qu'ils subviennent à leurs besoins en son absence.
Revenir en haut Aller en bas
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Le pélerinage   Mer 19 Nov 2008 - 17:56

Comment se déroule-t-il?
Le pèlerinage est composé de quatre piliers fondamentaux.
L'intention de la sacralisation (Al-ihram).

Ce pilier consiste à avoir l'intention dans le coeur d'effectuer le pèlerinage pour Dieu. Elle s'effectue lorsque l'on arrive à certains endroits bien précis, suivant notre position géographique, comme l'a indiqué le prophète :


  • A Dhoul-holéfa, pour les habitants de Médine.
  • A Joh'fa, pour les habitants de la Syrie.
  • A Kar'ne, pour les habitants de Nadj.
  • A Ya'lam'lam, pour les habitants du Yemen.



Le pèlerin doit alors retirer ses vêtements habituels afin de revêtir ceux du pèlerin, tout en prononçant la Talbia. La Talbia est le texte suivant : "Me voici Seigneur, me voici, me voici! Tu n'as aucun associé. Me voici! A Toi la Louange, la Grâce et la Souveraineté. Tu n'as aucun associé!". Il est d'ailleurs conseillé de dire ces paroles en toutes occasions durant toute la durée du pèlerinage.

Pour ce qui est de la tenue vestimentaire, le pèlerin, comme le prophète l'avait précisé, ne doit porter chemise, vêtement (classiquement porté), turban, chaussure ou se couvrir la tête. La femme ne doit pas se voiler le visage ou porter des gants.

La circumanbulation (Al-tawaf).


Cet acte consiste à effectuer sept tours de la Kaaba, la maison sacrée. Comme durant tout le pèlerinage, il convient de l'effectuer de manière posée et concentrée, en ne pensant qu'à Dieu et en evitant les paroles inutiles, de préjudicier un musulman... Ce pilier du pèlerinage est important et comporte des actes obligatoires. Ils sont, tout comme le nombre de tour, au nombre de sept.




  • Avoir l'intention d'effectuer le Tawaf, avant de le commencer.
  • Être en état de pureté intentionnel, corporel et vestimentaire, tout comme pour la prière.
  • Couvrir sa nudité.
  • L'accomplir à l'intérieur de la mosquée, même si l'on se trouve un peu éloigné de la Kaaba.
  • Effectuer sept tours de la Kaaba. Chaque tour se commence et se termine à la pierre noire.
  • La rotation autour de l'édifice doit se faire dans le sens inverse de la rotation des aiguilles d'une montre. Il faut donc avoir la Kaaba sur sa gauche.
  • La circumanbulation doit se faire sans interruption, sauf pour une raison valable.


Le parcours entre Safa et Marwa (Sa'y).

Obligation pour tous les pèlerins, le Sa'y consiste à parcourrir un trajet sept fois entre Safa et Marwa, dans un esprit de dévotion. Dieu l'a prescrit dans le Coran.


Sourate 2, Verset 158
As-Safa et Al-Marwa sont vraiment parmi les lieux sacrés de Dieu. Don, quiconque fait le pèlerinage à la Maison ou fait la 'Oumra ne commet pas de péché en faisant le va-et-vient entre ces deux monts. Et quiconque fait de son propre gré une bonne oeuvre, alors Dieu est Reconnaissant, Omniscient.

Voici les obligations de ce troisième pilier du pèlerinage.

  • Avoir l'intention d'effectuer le parcours entre Safa et Marwa avant de le commencer.
  • Accomplir ce trajet après le Tawaf.
  • Ne pas l'interrompre sans raison valable. Bien sûr, il est possible de le faire à son allure, surtout pour les personnes très agées.
  • Effectuer ce parcours à sept reprises.

Bien entendu, le pèlerinage étant une étape importante de la vie d'un musulman, il convient, toujours en étant propre, de multiplier les actes d'adorations et les invocations.
La station à Arafate (Arafat).

Quatrième et dernier pilier du pélerinage, la station à Arafate consiste à s'arrêter, ne serait-ce qu'un moment, de l'après-midi du 9 Dhoul-Hidja à la nuit du 10 jusqu'à l'aube dans cet endroit appelé Arafate. Voici les actes obligatoires à réaliser pendant ce petit séjour.


  • Être à Arafate pendant un moment de l'après-midi du 9 Dhoul-Hidja jusqu'au coucher du soleil inclus.
  • En quittant Arafate, passer la nuit du 10 à Mozdalifa.
  • Jetter les pierres (Jamarates) à Akaba le jour du sacrifice, le 10 Dhoul-Hidja.
  • Se raser ou se couper les cheveux après le jet de pierres.
  • Passer les trois nuits du 11, 12 et 13 Dhoul-Hidja à Mina.
  • Jetter successivement les trois pierres les après-midi des jours de Tach'rik, c'est à dire les 11, 12 et 13 Dhoul-Hidja
Revenir en haut Aller en bas
 
Le pélerinage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pélerinage Militaire International 2016 de Lourdes
» Pèlerinage Militaire International 2017
» Palermo
» LOURDES (Pyrénées)
» Pèlerinage Militaire International Militaire (PMI) 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:::|| AU FOND DU SENEGAL ||:::. :: .:::||CONCEPT RELIGION ||:::. :: .:::|| CONCEPT ISLAM ||:::. :: concept Islam-
Sauter vers: