Toute la culture sénégalaise, l'expression des jeunes sénégalais, le sénégal vue en profondeur.


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les risques de l'alcool

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
julie
.:::|| ami ||:::.
.:::|| ami ||:::.
avatar

Nombre de messages : 6903
Age : 55
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Les risques de l'alcool   Lun 3 Nov 2008 - 23:24

Les risques de l'alcool




par Claire Frayssinet,

L’atlas régional des consommations d’alcool vient d’être publié par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) et l’Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT). Si le critère géographique est important, on distingue aussi trois populations à risque : les femmes, les jeunes et les personnes âgées.


Les femmes et l’alcool
Selon l’étude de l’Inpes et de l’OFDT, les hommes sont deux fois plus nombreux que les femmes à consommer de l’alcool plusieurs fois par semaine (21% contre 11,8%) et la proportion de buveurs quotidiens est presque trois fois plus élevée parmi eux (20,3% contre 7,3%).
Pourtant, les femmes représentent une population à risque. A âge et poids égaux, et pour une même quantité d’alcool, l’alcoolémie de la femme est supérieure à celle de l’homme. En effet, l’enzyme impliquée dans le métabolisme de l’alcool présente une activité moindre chez la femme. L’alcool est donc éliminé moins rapidement. De plus, la quantité d’eau dans le corps de la femme étant plus faible, la concentration de l’alcool dans les tissus et dans le sang s’effectue plus rapidement que chez l’homme. Enfin, la prise de contraceptifs oraux et la ménopause augmentent la vulnérabilité de la femme face à l’alcool.Si les femmes boivent, c’est souvent parce pour combler un manque, par anxiété ou à l’occasion d’un épisode dépressif. Près de 80% des femmes justifient leur alcoolisme suite à des problèmes psycho-affectifs. Près de 50% des femmes alcooliques ont déjà fait au moins une tentative de suicide. Les femmes les plus vulnérables sont les 35-49 ans , les célibataires et les divorcées.
Les risques pour la santé sont accrus chez la femme enceinte. Les conséquences sur la grossesse peuvent être sérieuses : avortement spontané, accouchement prématuré, malformations et retard mental du fœtus.


Les jeunes et l’alcool
A l’heure où l’on parle d’autoriser la publicité pour l’alcool sur Internet, les jeunes restent une population fortement exposée à ses dangers. De nouvelles pratiques de consommation sont apparues chez les jeunes. On parle de plus en plus de « binge drinking » ou « biture express » : il s’agit de boire le plus d’alcool possible dans le laps de temps le plus court.
Selon l’atlas régional des consommations d’alcool, les adolescents boivent plus régulièrement de l’alcool dans l’ouest et la Bourgogne qu’en Ile-de-France et dans le Nord-Pas de Calais. Cependant, la Bretagne est la région en tête pour la consommation ponctuelle des jeunes : au moins cinq verres en une occasion en un mois.
Entre 2004 et 2007, les cas d’hospitalisation liées à l’alcool ont connu une augmentation de 50% chez les 15-24 ans. De plus, les jeunes représentent 23% des tués sur la route et dans 19% des cas, l’alcool est en cause.



Les personnes âgées et l’alcool
La majorité des personnes âgées consomment rarement de l’alcool, la moitié étant complètement abstinente pour des raisons de santé. Cependant, la consommation d’alcool quotidienne augmente avec l’âge et concerne 39% des 65-75 ans.
Deux formes d’alcoolisme peuvent être distinguées : celle qui a commencé avent 65 ans et qui se pérennise, et celle qui débute après 65 ans, souvent en raison de la perte du conjoint ou de l’isolement. L’alcoolisme chez les personnes âgées est souvent difficile à diagnostiquer car elles ont du mal à évaluer leur consommation. Pourtant l’alcoolisme est d’autant plus dangereux que les personnes âgées présentent un risque d’interactions médicaments/alcool.
Les principaux problèmes liés à la consommation abusive d’alcool chez les personnes âgées sont : une altération du système immunitaire, une augmentation du risque de cancer, des AVC et de la malnutrition.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les risques de l'alcool
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alcool et lait
» Technique de dépotage à l'alcool : Facile, rapide et efficace
» LE SPORT ET L'ALCOOL:
» Ado et alcool
» Idée pour un genre de sangria sans alcool

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:::|| AU FOND DU SENEGAL ||:::. :: .:::|| CONCEPT ETUDES ||:::. :: .:::|| SCIENCE ||:::. :: concept médecine-
Sauter vers: