Toute la culture sénégalaise, l'expression des jeunes sénégalais, le sénégal vue en profondeur.


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vers une politique nationale des zones humides au Sénégal.

Aller en bas 
AuteurMessage
Baghera
Membre V.I.P.
Membre V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 868
Age : 56
Date d'inscription : 03/06/2008

MessageSujet: Vers une politique nationale des zones humides au Sénégal.   Lun 3 Nov 2008 - 19:44

Saint-Louis, Sénégal - Le gouvernement sénégalais, en partenariat avec l’ambassade des Pays-Bas à Dakar, va élaborer une politique nationale des zones humides au Sénégal, qui devra servir de cadre pour mieux gérer les écosystèmes nationaux, a fait savoir le colonel Abdoulaye Ndiaye, chargé du renforcement des capacités à Wetlands International Afrique.

Il s’exprimait au cours d’un atelier d’initiation des journalistes sénégalais à la gestion des zones humides tenu du 27 au 30 octobre au niveau de la station biologique de Djoudj, dans la région de Saint-Louis, dans le nord du Sénégal.

"La coopération internationale est indispensable dans la recherche de solutions pour la sauvegarde de l’environnement et pour la conservation de la faune, car diverses espèces animales à l’instar des oiseaux migrateurs, se déplacent sans contrôle sur terre ou sur mer à travers plusieurs pays", a illustré le responsable de l'ONG.

Ainsi, depuis 1968, plusieurs conventions internationales ont vu le jour notamment sur la désertification, la diversité biologique, la conservation des espèces migratrices, sur les forêts, la protection des espèces menacées. Le Sénégal a ratifié presque toutes les conventions internationales en matière de protection de la nature et de préservation de l’environnement et occupe de ce fait une position de leadership en Afrique subsaharienne.

L’élaboration de la nouvelle politique nationale des zones humides au Sénégal, entre dans le cadre de la convention relative aux zones humides d’importance internationale ou convention de Ramsar entrée en vigueur le 21 décembre 1975 et à laquelle le Sénégal a adhéré en 1971.

Elle devrait permettre de mettre en oeuvre des objectifs précis, des calendriers, et des mécanismes d’application qui faisaient défaut dans les différentes conventions, a précisé le colonel Ndiaye.

Au Sénégal, la réserve spéciale d’avifaune de Ndiael, la réserve de faune de Gueumbeul, le parc national de Djoudj et le parc national du delta du Saloum, constituent, selon la convention de Ramsar, les sites d’importance capitale du pays.


A signaler que seuls le Canada, l’Ouganda, le Ghana et le Mali, ont déjà développé leur politique nationale des zones humides à en croire le colonel Ndiaye, qui ajoute que la superficie des zones humides représente 6% de la planète et 40% de la biodiversité.
Saint-Louis - 31/10/2008
Pana
Revenir en haut Aller en bas
http://magic-moments.forums-actifs.com
Baghera
Membre V.I.P.
Membre V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 868
Age : 56
Date d'inscription : 03/06/2008

MessageSujet: La destination éco touristique du parc du Djoudj menacée   Lun 3 Nov 2008 - 19:52

La destination éco touristique du parc du Djoudj menacée au Sénégal

Saint-Louis, Sénégal - Le parc national des oiseaux du Djoudj dans la région de Saint-Louis au nord du Sénégal, est aujourd’hui confronté à une menace sur le plan du développement de l’éco tourisme, a signalé son conservateur, le lieutenant Lamine Kane, interrogé par la PANA, en marge d'un atelier sur la gestion des zones humides.

Reconnu comme patrimoine naturel de l’UNESCO en 1981 grâce à son importance en tant que refuge des oiseaux migrateurs, le parc national des oiseaux du Djoudj est en passe de perdre ses capacités éco touristiques à cause de plusieurs facteurs bloquants.

Situé à plus de 300 km de Dakar, le parc a une superficie de 15 000 hectares et accueille en moyenne 14 000 touristes par an, faisant de lui un dispositif important parmi les aires protégées du Sénégal du point de vue de son importance écologique et de ses activités touristiques. Il constitue un site classé dans le standard international Ramsar depuis 1977, car étant une zone humide d’importance internationale.

"Cependant, le parc vit à nos jours des difficultés énormes qui, si l’on n'y prend garde, auront des conséquences négatives énormes sur la destination éco touristique du Sénégal", a averti le lieutenant Kane.

Il s’agit entre autres, de défaut d'une politique de promotion de l’éco tourisme, d’insuffisance de personnels notamment de guides touristiques, ainsi que l’envahissement du fleuve Sénégal par certaines plantes aquatiques, a-t-il expliqué.

Il s’y ajoute que le parc est très enclavé : absence d’électrification, d’adduction d’eau potable, de connexion à Internet, etc.

Situé à plus de 60 km de Saint-Louis, principale ville du nord du Sénégal, il n’est relié à cette dernière que par une piste latéritique défectueuse jusqu’à l’embarcadère où des pirogues sont disponibles pour la suite de la visite du parc.

Importante réserve pour la destination éco touristique du Sénégal, le parc du Djoudj comprend une station biologique qui est le site d’hébergement des visiteurs, le marigot de Djoudj, le canal des crocodiles, le nichoir des pélicans blancs, les rizières de Debi- Tiguet, où des cultivateurs exploitent plus de 900 hectares pour la production de riz.

Le site de nidification des pélicans constitue l’un des sites phares du Djoudj.

Plus de 365 espèces d’oiseaux fréquentent le parc par an dont 150 viennent d’Europe, a indiqué le lieutenant Kane.

On y observe également des espèces d’oiseaux migrateurs comme le cormoran, le héron cendré, le phragmite aquatique.

Saint-Louis - 31/10/2008
Pana
Revenir en haut Aller en bas
http://magic-moments.forums-actifs.com
 
Vers une politique nationale des zones humides au Sénégal.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Port de Rouen : le développement durable au cœur de la revégétalisation des berges
» L'actualité sociale économique et politique nationale et les élus locaux
» Le Politique selon Platon
» Fils de politique méritocratie
» Approche socio-politique de l'Asie musulman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:::|| AU FOND DU SENEGAL ||:::. :: .:::|| CONCEPT DISCUSSIONS LIBRES ||:::. :: .:::|| LIBRE COMME LIBRE ||:::. :: concept autres sujets-
Sauter vers: