Toute la culture sénégalaise, l'expression des jeunes sénégalais, le sénégal vue en profondeur.


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Promotion du tourisme à Saint-Louis.

Aller en bas 
AuteurMessage
Baghera
Membre V.I.P.
Membre V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 868
Age : 56
Date d'inscription : 03/06/2008

MessageSujet: Promotion du tourisme à Saint-Louis.   Mer 10 Sep 2008 - 20:50

PROMOTION DU TOURISME A SAINT-LOUIS : Initiatives hardies du syndicat d’initiative

Le Syndicat d’initiative et de tourisme a pour vocation principale l’accueil et l’information des touristes, ainsi que la promotion et le développement de l’activité touristique dans la région. De ce fait, il s’est doté d’un bureau d’information qui accueille jusqu’à 12.000 visiteurs par an, leur fournit les renseignements de manière générale sur les établissements hôteliers et touristiques (hôtels, auberges, campements, agences de voyage), les excursions et visites guidées, les restaurants, les loisirs sportifs et culturels, les musées du Crds et de l’aéropostale, les événements et fêtes, etc.

Dans l’entretien qu’il nous a accordé récemment, le directeur du Syndicat d’initiative de Saint-Louis, Ahmadou Cissé, a précisé qu’au-delà de sa mission d’information, le syndicat d’initiative, avec l’appui de ses partenaires, a initié plusieurs actions de valorisation du patrimoine et de promotion du tourisme dans la région de Saint-Louis, notamment, par l’édition de supports de promotion en plusieurs milliers d’exemplaires.

Il s’agit du plan illustré de la ville de Saint-Louis, de brochures en couleurs « Saint-Louis du Sénégal, Ville d’Afrique, Cité Magique » ; « Saint-Louis entre fleuve et océan » ; « Saint-Louis, ville d’art et d’histoire » ; « Dagana entre Diéri et Walo » ; « Podor entre Caravelles et Caravanes » ; « Saint-Louis et la Région du fleuve ». Le Syndicat d’initiative a également réalisé des dépliants sur les parcs de Djoudj et de la Langue de Barbarie, notamment, le « Guide des espaces naturels de la région de Saint-Louis, un document intitulé « En remontant le fleuve Sénégal de Saint-Louis à Bakel », une affiche intitulée « Pourquoi ne pas choisir l’authenticité ? ».

Le Syndicat d’initiative, selon Ahmadou Cissé, s’est évertué aussi à confectionner des Cd d’images libres de droit sur la région, à former trois promotions de guides interprètes du patrimoine, en 1993, 1997 et en 2004/2005, à mettre en place un parcours d’interprétation de la région de Saint-Louis, c’est-à-dire, une signalétique indicative sur différents sites et monuments remarquables (43 panneaux en plaque monolithe de lave de volcan sciée, sérigraphiée et émaillée à haute température), une signalétique directionnelle à partir de la RN2 jusqu’au cœur des sites retenus (60 panneaux routiers et 30 bornes villageoises).

Un jeu concours a été lancé en France, ayant enregistré plus de 600 appels. Les deux gagnants ont eu droit à un séjour gratuit d’une semaine à Saint-Louis.

Le Syndicat d’initiative a toujours participé activement à l’organisation du festival international de jazz de Saint-Louis et à sa pérennisation, a construit un passage piétonnier de 110 mètres dans le parc de la Langue de Barbarie pour faciliter et sécuriser la traversée du parc par les touristes et les riverains. Il anime chaque année un stand dans le cadre des éditions du salon Tourissima à Lille.

L’organisation d’un cocktail de promotion de la destination Saint-Louis au musée africain de Lyon destiné aux TO et agents de voyages de la Région Rhône-Alpes, l’élaboration d’une charte de qualité pour la promotion de l’artisanat d’art auprès des touristes, l’appui à diverses associations impliquées dans le développement local et dans l’animation culturelle et sportive et l’appui à la réalisation de films et de documentaires, vecteurs importants de promotion de la destination font partie de ces réalisations.

Pour ce qui est de ces films et documentaires, il s’agit des « Princes de la barre » qui est un documentaire de 26 minutes réalisé sur Guet-Ndar pour le magazine Thalassa et suivi par plus de 7 millions de téléspectateurs en France ; « Ousmane Sow, Sculpteur d’Afrique » ; « Baaba Maal » de Yolande Josèphe ; « Les caprices d’un fleuve » de Bernard Giraudeau ; « Saint-Louis du Sénégal, capitale d’empire » de Courreges.

Le Syndicat d’initiative, a poursuivi Ahmadou Cissé, a aussi accompagné plusieurs équipes de tournage et de journalistes reporters venus d’Europe et des Etats-Unis, parmi lesquels, Antenne 2, TF1, Aitv/Rfo, Cfi, Rai, Bbc radio et télévision, Voyager Magazine, La Nouvelle république, Voici, l’Argus des Voyages, Le Monde, Fréquence Nord, Rfi, La Croix, l ’Echo magazine, l’Autre Afrique, le Moci, Notre temps, Tv Four, Corriere della sera, Atlanta World, Black Diaspora, etc.

M. Cissé n’a pas manqué de citer la réalisation de deux études sur la « place et le rôle de Saint-Louis dans la traite atlantique et l’esclavage domestique » qui a permis de décrypter une ville qui a joué un rôle majeur dans la traite atlantique et a occupé, pendant des siècles, une place privilégiée dans les relations triangulaires Europe-Afrique-Amériques, sur « l’histoire traditionnelle, les mythes et les légendes de la région de Saint-Louis ».

Le travail a consisté, dans un premier temps, à prendre contact avec des personnes-ressources dans les zones d’investigation que sont le Fouta, le Walo et la commune de Saint-Louis. Des centres d’intérêt ont été ensuite arrêtés selon leur pertinence et quelque quarante informateurs, pour la plupart des personnes âgées, ont été interviewés et enregistrés sur cassettes audio.

En abritant le musée de l’Aéropostale « Jean Mermoz », le Syndicat d’initiative propose, depuis octobre 2005, en partenariat avec l’association « Mémoire d’Aéropostale » de Toulouse, de faire revivre cette fabuleuse aventure tout en rendant hommage aux personnes illustres qui y ont participé.

L’exposition, en plus de l’iconographie, des tableaux, des affiches et documents d’archives, relate l’historique et l’évolution de l’aéropostale, la vie et la carrière de Jean Mermoz de même que l’histoire d’autres personnages marquants de l’Aéropostale (Pierre-Georges Latécoère, Antoine de Saint-Exupéry, Henri Guillaumet, etc.).

Le directeur Ahmadou Cissé, qui est épaulé régulièrement par Fama Touré, assistante, a enfin rappelé que les membres du bureau du Syndicat d’initiative et de tourisme de Saint-Louis ont été élus pour un mandat de trois ans. Il s’agit de Jean Jacques Bancal de Sahel Découvertes (président), Mamadou Gaye de la Maison Rose, vice-président chargé de la promotion, de Yannick Philip de l’hôtel de la poste, vice-président chargé de l’hébergement et de la restauration, Ousmane Diallo, guide touristique, secrétaire général, de Jean Jacques Chaffois de la Maison d’hôtes Sunu keur, trésorier.
Mbagnick Kharachi DIAGNE
Le Soleil.
Revenir en haut Aller en bas
http://magic-moments.forums-actifs.com
 
Promotion du tourisme à Saint-Louis.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» connaissez vous la pommage Saint louis
» Qu'elle est votre escale préférée ?
» Un conte de Noël solidaire
» Jeudi 23/04: Stand LUX - Saint-Louis @ Beach Volley $olvay
» [Divers - Écoles de spécialités] CFPES : centre de formation pratique et d'enseignement sécurité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:::|| AU FOND DU SENEGAL ||:::. :: .:::|| CONCEPT SENEGAL ||:::. :: .:::|| SENEGAL ||:::. :: concept connaissance du sénégal-
Sauter vers: