Toute la culture sénégalaise, l'expression des jeunes sénégalais, le sénégal vue en profondeur.


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 SANTE - Pour lutter contre le charlatanisme au Sénégal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baghera
Membre V.I.P.
Membre V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 868
Age : 54
Date d'inscription : 03/06/2008

MessageSujet: SANTE - Pour lutter contre le charlatanisme au Sénégal.   Jeu 28 Aoû 2008 - 21:57

L’effectivité de la Loi sur la médecine traditionnelle réclamée Par Aly FALL

En prélude à la célébration de la Jour-née africaine de la médecine traditionnelle le 29 août prochain, l’Ong Enda a organisé hier une journée d’information à l’intention de la presse au centre Madesahel de Mbour. Cette année, les acteurs vont réfléchir sur : «Le rôle des tradipraticiens dans les soins de Santé primaires».

Pour Henriette C. Diop, chef de la Divion de la santé privée et médecine traditionnelle, il y a nécessité d’accorder un rôle à la médecine traditionnelle dans les systèmes nationaux de santé, maintenant qu’elle est reconnue et acceptée par la grande majorité des pays africains. Qui ont même décrété la période 2001-2010 : «Décennie de la médecine traditionnelle en Afrique».
Après la présentation de deux communications sur les orientations de cette médecine, l’assistance a eu droit à un débat nourri entre les différents participants. Les tradipraticiens, du reste bien représentés dans les discussions, ont dénoncé, entre autres, «l’ostracisme» dont ils disent être l’objet de la part des médecins modernes. Gaoussou Sambou, président des tradipraticiens du Sénégal, a surtout élevé la voix contre le charlatanisme qui s’étend au Sénégal et qui est surtout l’œuvre d’étrangers. Ce qui irrite davantage M. Sambou, c’est que ces gens sont totalement méconnus chez eux et ils arrivent malgré tout à s’imposer sur le marché sénégalais, avec tous les risques que cela comporte. Ces collègues abondent tous dans le même sens et vont même jusqu’à situer les responsabilités chez les médecins modernes qui refusent toute idée de création d’un Ordre des tradipraticiens. Alors que, pensent-ils, cette voie serait parmi les plus efficaces pour lutter contre la mystification de certaines pratiques traditionnelles. Des propos qui cachent mal «la rivalité» existant, encore, entre les deux médecines, malgré les manifestations de «bonne volonté» du ministère de la Santé qui compte deux divisions différentes s’occupant de ces deux branches.

Sur les lenteurs notées dans l’effectivité de la Loi sur les pratiques de la médecine traditionnelle, les représentants de la tutelle se sont défaussés sur les autres structures de l’Etat en charge de ce dossier, avant d’inviter les services commerciaux de la presse à faire preuve de patriotisme, en refusant de «sponsoriser» les publicités mensongères.
Source : Le Quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
http://magic-moments.forums-actifs.com
Baghera
Membre V.I.P.
Membre V.I.P.
avatar

Nombre de messages : 868
Age : 54
Date d'inscription : 03/06/2008

MessageSujet: Journée de la médecine traditionnelle prévue le 29 août 2008   Jeu 28 Aoû 2008 - 22:00

Le Sénégal va célébrer la sixième Journée de la médecine traditionnelle le 29 août, autour du thème : "Rôle des tradipraticiens dans les soins de santé primaires", indique un communiqué du ministère sénégalais de la Santé et de la prévention médicale, transmis à la PANA.

Selon le communiqué, la décision d’instituer une Journée africaine de la médecine traditionnelle fait suite à l’adoption en l’an 2000 d’une résolution sur la promotion du rôle de la médecine traditionnelle dans les systèmes de santé de la région africaine de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

"L’image et le rôle de la médecine traditionnelle ont été renforcés en Afrique lorsque les chefs d’Etat du continent ont déclaré à Abuja (Nigeria) en août 2001, que la recherche en médecine traditionnelle devrait constituer une priorité", précise la même source.

"Cette déclaration a été suivie par une autre, faite à Lusaka (Zambie) en juillet 2001, et instituant la période 2001-2010 comme Décennie de la médecine traditionnelle africaine", ajoute le communiqué.

En août 2002, l’OMS avait proposé que la journée de la médecine traditionnelle soit célébrée le 31 août de chaque année.

Au Sénégal, plusieurs manifestations sont prévues pour marquer la célébration de cette sixième journée de la médecine traditionnelle.
Panapress
Revenir en haut Aller en bas
http://magic-moments.forums-actifs.com
 
SANTE - Pour lutter contre le charlatanisme au Sénégal.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quel pierre pour lutter contre la migraine?
» comment lutter contre la folie de Noël? jouets coopératifs?
» Une politique de peuplement pour lutter contre la ghettoïsation
» lutter contre les mites alimentaires
» lutter contre le diabète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:::|| AU FOND DU SENEGAL ||:::. :: .:::|| CONCEPT ETUDES ||:::. :: .:::|| SCIENCE ||:::. :: concept médecine-
Sauter vers: